- Retour

Campagne des Amis de Radio-Canada

À la défense du financement public de la SRC

À la veille du dépôt du budget fédéral, les Amis de Radio-Canada lancent la première d'une série de trois capsules vidéo sur le thème du financement accordé au seul diffuseur public canadien, la Société Radio-Canada. La revendication centrale de la campagne vise le retour à un financement annuel totalisant 40 $ par habitant.

Selon les données disponibles, le financement public de Radio-Canada arrive au 16e rang sur 18 pays occidentaux*. En 2009, le Canada versait 34 $ par habitant et n'atteignait pas 50 % du financement moyen de ces 18 États, qui est de 87 $ par personne. Avec les coupes annoncées l'an dernier par le gouvernement de Stephen Harper, le financement ne sera plus que de 29 $ en 2015.

Pour la SRC, l'année 2012 a été très difficile : coupe de 115 millions de dollars des crédits parlementaires sur trois ans, disparition de 60 millions de dollars exclusivement destinés à la production télévisuelle, fin du Fonds d'amélioration de la programmation locale (FAPL) qui procurait 47 millions de dollars à la Société et lock-out dans la Ligue nationale de hockey ayant un impact négatif de plusieurs millions de dollars dans les revenus publicitaires de CBC/Radio-Canada.

Du côté des activités, les impacts ont été importants et sont ressentis tous les jours par les auditeurs et les téléspectateurs : fermeture de Radio-Canada international (RCI) et remplacement par un site au contenu appauvri ; abandon de la diffusion hertzienne traditionnelle (analogique) qui prive désormais près de 2 % de la population canadienne des services de télévision publique ; baisse importante du nombre de productions originales à la radio et à la télévision, et augmentation des rediffusions ; fermeture de bureaux à l'étranger et réduction du nombre de correspondantes et de correspondants pour couvrir l'actualité internationale ; mises à pied importantes de 800 personnes en 2009 et de près de 700 en 2012-2013.

« CBC/Radio-Canada est un diffuseur public qui ancre l'identité culturelle canadienne et assure une information de qualité. Nous devons le soutenir. Accorder au diffuseur public le financement supplémentaire dont il a besoin, c'est reconnaître son rôle essentiel d'un océan à l'autre. Les multiples compressions imposées depuis plusieurs années compromettent sa mission, alors que le Canada dispose des moyens pour financer adéquatement un diffuseur public de qualité. Voilà pourquoi les Amis de Radio-Canada revendiquent de porter progressivement la contribution publique à CBC/Radio-Canada à 40 $ par personne annuellement et de l'inscrire dans un budget pluriannuel, stable et indexé », de préciser Jacques Létourneau, président de la CSN.

Pour visionner la première vidéo, suivez ce lien : http://vimeo.com/62261202

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

*Les pays étudiés sont la Nouvelle-Zélande, l'Irlande, la Finlande, le Danemark, la Norvège, l'Autriche, la Suède, la Suisse, la Belgique, l'Australie, le Canada, l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, le Japon et les États-Unis.

 



Date : 20 mars 2013
Source : Confédération des syndicats nationaux
Renseignements: Martin Petit, Service des communications de la CSN
Téléphone : 514 894-1326, martin.petit@csn.qc.ca
<< Retour