Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

13 mars 2008 – Montréal – Débrayage de deux heures annulé – Le syndicat de la basilique Notre – Dame rencontre la fabrique

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

13 mars 2008 – Montréal – Débrayage de deux heures annulé – Le syndicat de la basilique Notre – Dame rencontre la fabrique

Débrayage de deux heures annulé

Le syndicat de la basilique Notre-Dame rencontre la fabrique

Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la fabrique Notre-Dame, qui regroupe les 34 employé-es de la basilique Notre-Dame de Montréal, rencontrera la partie patronale, ce soir, en présence de la médiatrice-conciliatrice du ministère du Travail, Martine De Carufel.

Dans un geste de bonne foi destiné à créer un climat favorable à cette rencontre, le syndicat, affilié à la CSN, a décidé d’annuler le débrayage de deux heures prévu pour demain. Le 3 mars, les syndiqué-es avaient rejeté une proposition de convention collective globale de leur employeur, puis s’étaient prononcés à 86 % en faveur d’un premier débrayage de deux heures. Le syndicat détient aussi un mandat de grève de 24 heures pour le dimanche de Pâques.

Les syndiqué-es avaient voté ces moyens de pression à la suite de la décision de la partie patronale d’annuler les rencontres de négociation prévues pour les 13, 15 et 16 mars.

Sans convention collective depuis le 31 décembre 2005, le syndicat, qui réunit les employé-es de bureau, les guides, les préposé-es aux boutiques, les sacristains et les techniciens, s’oppose à une réorganisation du travail aux effets néfastes : entres autres, réduction du nombre d’heures de travail des guides, puis instauration de deux quarts de travail différents (soir et nuit) pour les sacristains au cours d’une même semaine.

Les pourparlers achoppent également sur les assurances collectives, les vacances, les absences pour visites médicales, les congés mobiles et le financement des congés parentaux.


Source : CSN – 13 mars 2008

Pour renseignements : Guylaine Wiseman, présidente du syndicat, cellulaire : 514 458-8798 Benoit Aubry, Information-CSN, cellulaire : 514 704-3297

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket