Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

19 janvier 2007

Du même SUJET

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

19 janvier 2007

y>

Olymel Vallée-Jonction

Dès samedi, le conciliateur a mis fin aux séances de conciliation

Jean Poirier, conciliateur-médiateur nommé par le ministère du Travail pour tenter de rapprocher les parties dans le dossier de l’usine Olymel de Vallée-Jonction, a mis fin, au moins temporairement, au processus d’exploration qu’il avait entrepris la semaine dernière en rencontrant séparément – jeudi et vendredi – les parties patronale et syndicale.

C’est samedi matin que M. Poirier, qui était intervenu lors de la négociation entre Olymel et ses syndicats en 1999, a informé les représentants syndicaux que, selon lui, les dirigeants d’Olymel ne semblaient pas vouloir déroger de leur position et qu’ils maintenaient à hauteur de 30 % la coupe exigée sur la masse salariale des travailleurs de l’usine beauceronne. Selon lui, dans les conditions actuelles, il serait inutile de tenter d’ouvrir des échanges qui ne se rapprocheraient pas des paramètres pécuniaires que dit vouloir obtenir Olymel. Selon Gino Provencher, président du syndicat, la situation ressemble de plus en plus à une impasse. « En rejetant deux fois à plus de 99 % les demandes d’Olymel, les travailleurs ont été clairs. Il n’est pas question de revenir une troisième fois devant notre assemblée générale avec des offres identiques ou à peine maquillées. Olymel veut tout, sans offrir de garantie, sans indiquer comment il procédera pour relancer l’entreprise. », déplore le représentant syndical.

Soulignons que, le samedi 20 janvier, en guise d’échange, avant même de rencontrer à nouveau le conciliateur pour connaître le résultat de son approche avec le syndicat, la direction d’Olymel a expédié, par messager, une lettre à tous les employés pour les inciter à revenir sur leur décision. Pour le syndicat, c’est une autre illustration de l’approche unilatérale d’Olymel qui fait fi du fonctionnement démocratique que se sont donné les travailleurs.


Sources : CSN – 23 janvier 2007

Pour renseignements : Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN, 514 598-2378 ou 514 916-8041

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket