24 septembre 2002

STL - Reprise des moyens de pression

Société de transport de Laval

Reprise des moyens de pression

C’est par un vote secret de 94 pour cent que les chauffeurs d’autobus de la STL ont décidé ce samedi de rejeter les conditions exigées par la direction pour soumettre à l’arbitrage les clauses salariales de leur convention collective pour la période du 1er août 2001 au 31 juillet 2003. Ce vote signifie la reprise des moyens de pression et depuis samedi, aucun chauffeur n’effectue de temps supplémentaire avant ou après sa période d’assignation.

Rappelons que le Syndicat des chauffeurs de la Société de transport de Laval est en négociation sur les salaires depuis un an en vertu des dispositions convenues lors de la dernière négociation de l’ensemble de la convention collective, en 1998. Cette année-là, les chauffeurs de la STL avaient accepté une convention collective d’une durée de cinq ans se terminant le 31 juillet 2003 et prévoyant une réouverture du contrat de travail en 2001 sur les salaires.

Ce 28 août, les chauffeurs avaient voté à 89 pour cent une proposition à l’effet de soumettre à l’arbitrage le litige les opposant à la STL sur les salaires et autres conditions pécuniaires non réglées; ce litige porte principalement sur les offres d’augmentation de 2,5 pour cent par année que la STL refuse d’améliorer depuis décembre 2001, alors que le syndicat, lui, a abaissé ses demandes à 4,5 pour cent.

“Les conditions exigées par la STL pour qu’un arbitre entre dans le dossier sont inacceptables, d’expliquer le président du syndicat Guy Gilbert. Elle oblige ce dernier à choisir, sans aucune autre alternative, entre la dernière proposition syndicale ou la dernière proposition patronale, ou sinon à tout recommencer à zéro, comme si aucune négociation n’avait eu lieu depuis décembre, avec toutes les pertes de temps que cela implique.”

Outre les salaires, la question des représailles ou mesures disciplinaires reliées à des moyens de pression exercés dans le cadre de la présente négociation est également en cause dans ce différend entre la STL et ses chauffeurs.

(Source: CSN 24-09-2002 — Renseignements: Jean-Pierre Paré, Information-CSN, (514) 598-2159)

   


← Précédent Réaction de la CSN aux propos de Mario Dumont 20 septembre 2002
Suivant → Les travailleurs n'ont pas à faire les frais d'une mésentente entre ministres 25 septembre 2002
Partager

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/24-septembre-2002-stl-reprise-des-moyens-de-pression/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.