La parole est à vous.

 

Le 65e Congrès de la CSN se tiendra du 5 au 9 juin 2017. Il se déroulera dans un contexte politique particulièrement préoccupant.

Si le gouvernement du Québec respecte la Loi électorale qui établit des élections à date fixe, le prochain mandat de la CSN (2017–2020) sera ponctué d’une élection provinciale qui devrait se tenir le 1er octobre 2018.

L’approche d’une élection générale est un bon moment pour susciter des discussions, voire une mobilisation, sur des enjeux importants pour la société québécoise. C’est dans cette perspective et afin de sonder le plus de membres possible que la CSN entame cette vaste consultation.

Celle-ci devrait nous conduire à un ensemble de revendications de politiques publiques qui seront adoptées lors du prochain congrès. Ces revendications serviront à la production d’un manifeste ou d’une plateforme de revendications qui guidera nos actions dans les prochaines années.

L’objectif est de déterminer un nombre relativement restreint de revendications prioritaires. Le présent document propose neuf revendications regroupées sous cinq thèmes : sécuriser le revenu tout au long de la vie; développer l’économie et créer des emplois de qualité; lutter contre les changements climatiques; consolider nos services publics; renforcer la démocratie.

Ces enjeux et revendications ne sont pas limitatifs. Libre à vous d’en ajouter ou d’en supprimer. Nous souhaitons toutefois que ceux-ci soient discutés et débattus afin de mesurer leur pertinence et leur chance de susciter une adhésion et une volonté de changement.

Nous sommes convaincus d’une chose : si nous voulons obtenir des changements qui vont dans le sens des intérêts des travailleuses et des travailleurs, nous devrons cibler nos revendications, utiliser toutes les tribunes pour marteler notre vision d’un Québec plus juste et égalitaire, susciter un débat public sur des enjeux prioritaires et mobiliser le plus largement possible.

Solidairement,

JACQUES LÉTOURNEAU
Président