Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

15 février 2004 – Les professionnèles de la CSN seront consultés sur la grève

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

15 février 2004 – Les professionnèles de la CSN seront consultés sur la grève

Politiques antisyndicales et antisociales du gouvernement Charest

Les professionnèles de la CSN seront consultés sur la grève

Réunis en bureau fédéral du 11 au 13 février à Montréal, les délégués des syndicats de la Fédération des professionnèles (FP-CSN) ont convenu de consulter leurs membres sur l’opportunité de déclencher la grève, dans le cadre de la campagne votée par le conseil confédéral de la CSN le 6 février, pour s’opposer aux politiques antisyndicales et antisociales du gouvernement Charest.

Selon le président de la fédération, Michel Tremblay, si les manifestations orchestrées par la CSN l’automne dernier ont contribué à faire connaître les véritables intentions du gouvernement Charest qui a adopté à la vapeur et sans réelle consultation une série de lois pro-patronales, il est maintenant temps de monter la mobilisation de quelques crans.

« Malgré toutes les tentatives du gouvernement d’éviter le débat sur son projet de démolir l’État québécois et les services publics, la population a bien compris, comme le démontrent les différents sondages d’opinion, à quelle enseigne logent les libéraux. Nous devons maintenant tout tenter pour empêcher le gouvernement de poursuivre son œuvre de démolition du Québec », a indiqué le porte-parole syndical.

Les membres de la FP-CSN s’opposent tout particulièrement aux lois 7 et 8 qui empêchent la syndicalisation de travailleuses, allant même jusqu’à leur retirer leurs certificats d’accréditation, à la loi 25 qui fusionne les établissements de la santé, à la loi 30 qui s’attaque à la liberté d’association syndicale et ramène au niveau local la négociation de plus de la moitié du contenu des conventions collectives, à la loi 31 qui favorise davantage la sous-traitance, à la loi 32 qui hausse de 40 pour cent les tarifs des CPE et à la loi 34 qui diminue de façon importante la présence de la société civile dans les structures dédiées au développement régional.

Dès le lendemain du prochain conseil confédéral, en mars, la FP-CSN consultera ses membres sur la grève « mais, avertit le président de la fédération qui regroupe plus de 7800 membres partout au Québec, d’autres moyens de pression ne sont pas exclus dans les milieux de travail selon les gestes que posera le gouvernement Charest ».

La Fédération des professionnèles de la CSN est présente dans 150 établissements de santé et de services sociaux où elle représente des travailleuses et travailleurs sociaux, des ergothérapeutes, des audiologistes, des orthophonistes, des techniciens en assistance sociale, des agentes de relations humaines, etc. Elle est également présente dans des organismes gouvernementaux, comme l’Aide juridique et la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, dans des organismes communautaires, comme les CEDEC et les Carrefours jeunesse emplois, et à l’Université du Québec à Montréal, où elle représente les professeurs.


Source : Fédération des professionnèles(FP-CSN) – 15-02-2004

Pour renseignements : Louis-Serge Houle, information secteur public CSN, (514) 792-0795

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket