Accueil / Outils collectifs / Fondaction
 

Fondaction

L’épargne entreprenante

En 1996, la CSN lançait son Fonds pour la coopération et l’emploi, Fondaction. Mais cela faisait plus de dix ans que les démarches avaient été entreprises auprès des différents gouvernements pour la mise sur pied de ce fonds de travailleurs. La preuve que tout était prêt : quatre semaines après le lancement réussi du 24 janvier, Fondaction comptait déjà 5000 adhérents qui avaient souscrit 7 600 000 dollars. Un succès inespéré. Quatre ans plus tard, au début de l’an 2000, Fondaction affichait un actif total dépassant les 100 millions de dollars et comptait près de 25 000 actionnaires. Une progression extraordinaire.

C’est en recueillant l’épargne accumulée par les travailleuses et les travailleurs pour préparer leur retraite que Fondaction constitue son actif. Cette épargne est ensuite orientée vers divers types d’investissements.

Fondaction, c’est un prolongement de la CSN, comme en témoigne son président-directeur général, Léopold Beaulieu. « Les valeurs, les orientations et les principes défendus par la CSN ont guidé ses choix. C’est tout cela qui est défendu à travers l’ensemble des outils collectifs qu’elle a créés. Fondaction est un héritier de la manière CSN et oeuvre en collaboration avec un réseau de partenaires sensibles à ces choix. »

Démocratiser les milieux de travail, estime Léopold Beaulieu, c’est aussi une condition pour démocratiser l’activité économique, agir sur les modèles de production et de consommation et développer de nouveaux rapports sociaux. Cette conviction conduit à trois choix stratégiques dans les interventions auprès des entreprises québécoises : la gestion participative, les entreprises coopératives et auto-contrôlées et le respect de l’environnement.

C’est la SSQ VIE qui est fiduciaire de Fondaction. Fondée en 1944 et depuis longtemps un allié de la CSN, la SSQ VIE gère un portefeuille de plus d’un milliard de dollars.