Accueil / Camp Vol d’été Leucan–CSN
 

Camp Vol d'été Leucan–CSN

21e édition de la campagne Camp Vol d’été Leucan–CSN

Profitant de son conseil confédéral qui se tient jusqu’au 17 mars au Palais des congrès de Montréal, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) lance sa vingt et unième campagne de financement du Camp Vol d’été Leucan CSN sous le thème Safari en Afrique. Jusqu’à maintenant, 3 483 713 $ ont été amassés par des bénévoles afin d’offrir gratuitement à des milliers d’enfants atteints de cancer et à leur famille une semaine de purs loisirs et de bonheur dans un camp d’été adapté à leurs besoins.

« Nous sommes très fiers de poursuivre notre modeste contribution pour permettre à des enfants malades de bénéficier d’une semaine d’activités et de plaisirs d’été tout en offrant un répit bien mérité à leurs parents, affirme Jean Lacharité, vice-président de la CSN et responsable du dossier Camp Vol d’été Leucan – CSN. J’invite donc tous les syndicats à faire de cette campagne un vif succès. »

La campagne Camp Vol d’été Leucan CSN est née en 1996 à la suite des démarches d’une mère, alors conseillère syndicale à la CSN, après que son jeune fils soit décédé d’une tumeur cérébrale un an plus tôt. Depuis maintenant 21 ans, les campagnes de financement successives ont permis à plus de 10 000 enfants, dont des enfants malades, et à leurs parents de participer au camp, à raison de deux périodes d’une semaine chacune. En outre, le camp a pu compter au fil des ans sur l’apport essentiel d’environ 120 personnes bénévoles  chaque année, dont une proportion importante provient de la CSN.

Un total de 26 000 billets sont mis en vente aujourd’hui au coût unitaire de 5 $ auprès des syndiqué-es membres de la CSN. Ils sont disponibles sous forme de livrets dans toutes les fédérations et dans les conseils centraux régionaux. Le tirage des prix, d’une valeur totale de plus de 20 430 $, aura lieu le 28 septembre prochain au Centre des congrès de Lévis. En outre, différentes activités de financement sont prévues dans les prochaines semaines.