Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

16 juillet 2005 – Secteur hôtellerie et loisirs de la CSN : trois nouvelles ententes dans des hôtels de Montréal

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…

16 juillet 2005 – Secteur hôtellerie et loisirs de la CSN : trois nouvelles ententes dans des hôtels de Montréal

Secteur hôtellerie et loisirs de la CSN : trois nouvelles ententes dans des hôtels de Montréal

Des ententes de principe sont intervenues aujourd’hui dans trois autres hôtels de Montréal, portant à 14 le nombre de règlements conclus jusqu’ici. Cette fois les ententes touchent un établissement de catégorie intermédiaire, soit le Holiday Inn Select Sinomonde du quartier chinois à Montréal et deux de plus petite taille : le Quality Suites de Pointe-Claire et le Quality de l’avenue du Parc à Montréal.

Ces ententes respectent toujours les paramètres déjà négociés dans les hôtels de catégorie supérieure avec des augmentations de salaire de l’ordre de 11 pour cent sur trois ans et les autres avantages financiers qui y sont assortis. Ces règlements touchent plus de 150 syndiqué-es pour un total de près de 500 chambres.

Jean Lortie, président de la Fédération du commerce de la CSN, se réjouit de ces ententes. « Je suis particulièrement heureux que nous ayons pu exporter les premiers règlements intervenus au Centre Sheraton et au Hilton Laval vers de plus petits hôtels de Montréal. Nos syndiqué-es sont très satisfaits de voir que leurs demandes respectaient les capacités financières de leurs directions respectives. »

Échec en conciliation

L’exercice de conciliation entrepris concernant l’hôtel Crowne Plaza Métro centre s’est soldé par un échec vers 22h le vendredi 15 juillet sans que le service de conciliation du ministère du Travail du Québec ne fixe de nouvelles dates de rencontre.

Reprise de négociation

Aux deux hôtels toujours en négociation sans qu’il y ait exercice de droit de grève, les parties reprendront les pourparlers dès le lundi 18 juillet, pour ce qui concerne le Royal Versailles, dans l’est de la métropole, et le mardi 19 au Radisson Laval.

Quatre autres hôtels, qui n’ont pas encore le droit légal de grève, entreprendront leurs négociations tôt cet automne. Il s’agit des hôtels Comfort Inn de Dorval et de Pointe-Claire, du personnel de réception du Hilton Dorval et du Holiday Inn Côte-de-Liesse.

Ailleurs au Québec

Des négociations ont présentement cours dans cinq hôtels en Estrie et à Saint-Jean-sur-Richelieu et huit à Québec. Plus tard, en automne, les négociations seront entreprises à la station Mont-Tremblant, dans les Laurentides, et au Château Cartier de Gatineau. Dans tous ces cas, les pourparlers s’engagent en respectant le cadre des ententes intervenues dans les hôtels de Montréal et Laval.

D’autre part, les 200 syndiqué-es de l’hôtel Omni, rue Sherbrooke ouest à l’angle de la rue Peel, ont déclenché, à 6h le vendredi matin 15 juillet, une grève générale illimitée, rejoignant ainsi les syndiqué-es de l’hôtel Plaza Métro centre.

À l’hôtel Omni, une séance de conciliation est prévue pour le 19 juillet, alors que la grève à l’hôtel Radisson Laval est reportée au vendredi 22 juillet en raison de la bonne marche des négociations.

Les ententes intervenues contiennent les dispositions suivantes : Salaires : 3 %, 4 % et 4 %, respectivement, pour chacune des trois années du nouveau contrat de travail qui prendra fin le 30 juin 2008.

Retraite : introduction d’un régime de retraite simplifié. Allocations de départ pour les salarié-es de 55 ans et plus.

Semaine de travail : les salarié-es de 55 ans et plus peuvent choisir de réduire leur revenu de travail à trois ou quatre jours par semaine.

Assurance collective : partage des primes d’assurances entre employeurs et employé-es et avance par l’employeur des prestations en cas de non paiement par l’assureur.

Charge de travail : introduction d’un texte balisant la charge de travail.

Sous-traitance : disposition qui encadre le recours à la sous-traitance et qui pallie à l’affaiblissement apporté à l’article 45 du Code du travail du Québec.

Vide juridique : maintien des conditions de travail entre la date d’expiration de la convention et la signature d’une nouvelle convention.

Vacances : quatre semaines après 7 ans de service.

Primes : de consigne et de manutention de bagages.

Admissibilité en preuve : lorsque la plainte d’un client fait l’objet d’une mesure disciplinaire, l’employeur, avant l’arbitrage, transmet les nom et coordonnées du client, qui peut être appelé à témoigner par vidéo conférence, si nécessaire.

Congé maladie : huit jours de congé maladie par année; le congé maladie est payé la première journée; sept de ces jours non utilisés sont monnayables.

Rappelons que la négociation coordonnée, qui se déroule dans le secteur hôtellerie et loisirs de la Fédération du commerce de la CSN, touche 40 hôtels au Québec, dont le personnel est syndiqué à la CSN, pour 7000 membres. De ce nombre, près de 4000 travailleuses et travailleurs sont regroupés dans 22 hôtels dans la région de Montréal et Laval.

La plupart des syndicats de l’hôtellerie et des loisirs de la CSN du grand Montréal ont acquis le droit légal de grève le 1er juillet.

Le secteur hôtellerie et loisirs de la Fédération du commerce de la CSN regroupe plus de 9 000 membres à travers le Québec, notamment dans la région de la Capitale nationale, incluant Charlevoix, le Saguenay-Lac-St-Jean, l’Estrie, Mont-Tremblant et l’Outaouais, en plus du grand Montréal métropolitain.

La Fédération du commerce regroupe, quant à elle, plus de 35 000 membres à travers le Québec.

La CSN a franchi le cap historique des 300 000 membres parmi ses syndicats affiliés.


Source : CSN – 16 juillet 2005

Pour renseignements : Yvan Sinotte, 514-979-6338 Pour entrevue avec Jean Lortie, président de la Fédération du commerce de la CSN : 514-897-3118

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket