Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

19 juin 2008 – Les auxiliaires à l’enseignement de McGill reviennent au travail

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…
Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Alors que la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, amorce son mandat, la Fédération nationale…
Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Lors d’une assemblée générale qui s’est tenue ce lundi soir, les membres du Syndicat des travailleuses…
Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Les répondantes et répondants médicaux d’urgence (RMU) et le personnel de bureau d’Urgences-santé œuvrent dans l’ombre…
Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Ce jeudi 17 novembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives nationales…

19 juin 2008 – Les auxiliaires à l’enseignement de McGill reviennent au travail

Les auxiliaires à l’enseignement de McGill reviennent au travail

Lors d’une assemblée extraordinaire, hier soir, les auxiliaires de l’enseignement de l’Université McGill ont voté, dans une proportion de 91,5 %, pour l’arrêt de leur grève qui dure depuis 10 semaines. Du même coup, ils ont rejeté, par un taux de 97,2 %, la proposition de protocole de retour au travail de l’administration.

Rappelons que les membres de l’Association des étudiantes et des étudiants diplômés employés de McGill (AEEDEM) ont accepté avec une très forte majorité une nouvelle convention collective la semaine dernière. Depuis, durant la négociation du protocole de retour au travail, qui, normalement, vise à ce que le tout se fasse harmonieusement, l’université a soutenu sa proposition draconienne, n’acceptant que des modifications cosmétiques.

« Nos membres sont prêts à revenir immédiatement au travail, a expliqué le président de l’AEEDEM, Richard Hink. Nous sommes toujours ouverts à une entente équitable sur les enjeux qui ne sont pas réglés. Nous aurions aimé négocier une telle entente, mais, si l’université n’est pas capable de bouger, nous ne les attendrons pas avant de retourner au travail. »

Entre autres, McGill refuse de payer les auxiliaires de l’enseignement pour des heures travaillées avant la grève. Elle s’oppose également à compenser les membres du syndicat pour l’annulation punitive de leurs contrats d’emplois secondaires sur le campus, tels que ceux des surveillantes et des surveillants d’examens, des chargé-es de cours ou des auxiliaires à la recherche. De plus, l’administration insiste pour que le syndicat et la CSN s’engagent à ne pas représenter leurs membres qui ont déposé quelque 300 griefs et plaintes sur ces actions illégales de McGill, malgré leur responsabilité syndicale légale et morale envers eux.

Enfin, l’administration demande que les membres actuels et anciens du comité exécutif de l’AEEDEM proclament publiquement qu’ils renoncent à tout grief ou à toute plainte contre McGill, même si aucun grief n’a été déposé par les leaders syndicaux.

« Si l’université n’est pas prête à assumer ses actions durant ce conflit, nous croyons qu’un tiers indépendant – le système juridique – sera le mieux placé pour résoudre ces questions », a commenté M. Hink.

L’AEEDEM est affiliée à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN).


Source : CSN – 19 juin 2008

Pour information : Lyle Stewart, Service des communications de la CSN, cel. : 514 796-2066.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket