Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

20 mars 2007 – Financement des CPE – Les partis politiques doivent s’engager

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…
La ministre Pascale Déry ne doit pas marchandiser l’enseignement supérieur

La ministre Pascale Déry ne doit pas marchandiser l’enseignement supérieur

La CSN et ses fédérations ont rencontré aujourd’hui la ministre de l’Enseignement supérieur Pascale Déry pour…

20 mars 2007 – Financement des CPE – Les partis politiques doivent s’engager

Financement des CPE

Les partis politiques doivent s’engager

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) appelle les partis politiques du Québec à s’engager à financer adéquatement le réseau des centres de la petite enfance.

Près du tiers des syndicats des travailleuses des centres de la petite enfance affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) n’ont pu convenir d’une entente avec la direction de leurs établissements et sont toujours sans contrat de travail depuis plus d’un an. Cette situation est largement attribuable au comportement attentiste des directions de ces CPE qui craignent ne pouvoir couvrir les coûts de convention collective en raison d’un éventuel sous-financement du réseau.

Rappelons que le 26 mars 2006, les représentants du ministère de même que ceux de l’Association québécoise des CPE en étaient venus à une entente avec ceux de la FSSS-CSN qui garantissait, aux travailleuses des CPE, le statu quo en matière d’avantages sociaux.

Jeff Begley, vice-président de la fédération syndicale, mentionne que les engagements gouvernementaux doivent être respectés : « Les partis politiques qui sollicitent les votes des Québécoises et des Québécois doivent s’engager à assurer que les travailleuses des CPE, qui ont entériné de bonne foi cette entente, soient toutes traitées avec équité. Ils doivent garantir le respect des engagements pris par l’État du Québec envers les travailleuses des CPE. » soutient-il.


Source : CSN – 20 mars 2007

Pour renseignements : Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN, tél. : 514 598-2378, cell. : 514 916-8041.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket