Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

28 juin 2005 – Centres de la petite enfance – Le personnel déçu du recul du gouvernement

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

28 juin 2005 – Centres de la petite enfance – Le personnel déçu du recul du gouvernement

Centres de la petite enfance

Le personnel déçu du recul du gouvernement

La CSN s’avoue très déçue de voir que le gouvernement se refuse à toute nouvelle proposition dans le dossier de l’équité salariale des quelque 7 800 travailleuses des centres de la petite enfance et a entrepris une tournée téléphonique de consultation de ses délégué-es afin de faire le point sur la situation et d’établir la stratégie des prochaines semaines.

Lors d’une conversation téléphonique tenue en matinée entre la ministre Carole Théberge et la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, cette dernière n’a pu que constater l’absence de tout progrès au chapitre de l’équité salariale, la ministre ne détenant pas de nouveau mandat pour solutionner la question.

« La déception qu’on peut ressentir dans nos rangs ne viendra pas tempérer notre détermination d’en arriver à une bonne entente, affirme Jeff Begley, vice-président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS) de la CSN. La ministre revient avec son mandat initial alors que nous étions convaincus, il y a deux semaines, au terme de trois jours de discussions exploratoires et compte tenu de la teneur des échanges avec les représentants du gouvernement, d’être à deux pas d’un règlement. »

Le gouvernement maintient ainsi son offre de 6,5 pour cent en ce qui a trait à l’équité salariale des travailleuses de CPE tandis que ces dernières réclament 17 pour cent d’augmentation pour résoudre cette question.

Par ailleurs, les représentantes et représentants des travailleuses de CPE tiendront mercredi matin une conférence de presse afin de révéler quelles sont les prochaines étapes de la mobilisation des membres dans le but de presser le gouvernement à faire avancer ce dossier et à convenir d’une entente satisfaisante sur le tout et, particulièrement, en matière d’équité salariale


Source : CSN – 28 juin 2005

Pour renseignements : Jeff Begley au 514 992-6193

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket