Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN appuie la campagne

Du même SUJET

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Boycottage du Journal de Montréal

Le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN appuie la campagne

Bien que déjà engagés à fond, depuis le 24 janvier 2009, dans le lutte des membres du Syndicat des travailleurs de l’information du Journal de Montréal-CSN (STIJM), c’est à l’unanimité que les représentantes et représentants des syndicats affiliés au Conseil central du Montréal métropolitain-CSN (CCMM), réunis en assemblée générale hier soir, ont adopté une résolution appuyant la campagne de boycottage du Journal de Montréal. « Le rejet massif, par les membres du STIJM-CSN le 12 octobre dernier, de l’odieuse proposition patronale dans laquelle Pierre Karl Péladeau dévoilait enfin ses vraies intentions, a donné un nouveau souffle au conflit. Les demandes inacceptables faites par la partie patronale dont la perte massive d’emplois, la clause de non-concurrence, les reculs importants dans la convention collective (plus de 700 modifications demandées), l’imposition d’une liste noire, la sous-traitance, le travail des cadres et l’organisation du travail, ont eu l’effet d’une bombe sur la détermination des syndiqués. Il faut passer à la vitesse supérieure, voilà pourquoi la CSN a lancé la campagne de boycottage », a déclaré Gaétan Châteauneuf, président du conseil central. De plus, Gaétan Châteauneuf a réitéré la volonté du CCMM-CSN de voir la loi anti-briseurs de grève modernisée. En effet, la lutte menée par la STIJM-CSN,  déjà laborieuse, est complexifiée parce qu’une partie de la loi anti-briseurs de grève est obsolète. Cette loi doit être modernisée afin de tenir compte de l’évolution des technologies et ainsi éviter que des employeurs comme Pierre Karl Péladeau se servent de ses lacunes pour écraser les travailleuses et les travailleurs. C’est donc fort de l’appui des quelque 94 000 membres du CCMM-CSN que le Syndicat des travailleurs de l’information du Journal de Montréal-CSN poursuit sa lutte pour le respect et la dignité. Boycottons le Journal de Montréal !

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket