Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les services à la population seront touchés

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Plan de compressions budgétaires

Les services à la population seront touchés

La CSN déplore que le gouvernement du Québec garde le cap vers un retour à l’équilibre budgétaire pour le printemps 2013, alors que la reprise économique demeure fragile. « Nous l’avons dit et répété, l’horizon de retour à l’équilibre budgétaire est trop court », a commenté la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau. La CSN estime que le gouvernement manque de transparence lorsqu’il laisse entendre à la population que l’effort gouvernemental ne vise essentiellement qu’à revoir l’efficacité de l’État en matière de gestion des fonds publics pour éviter des chevauchements et des dépenses inutiles.   « Comment peut-on parler d’une compression de 5,2 G$ dans la réduction des dépenses sans que les services à la population ne soient touchés ? Toutes les missions de l’État écoperont avec une croissance des dépenses limitée à 2,9 %. Les coupes dans la création de nouveaux programmes ainsi que dans les dépenses administratives des institutions publiques en sont d’autres exemples », de dénoncer Claudette Carbonneau. Selon la CSN, les coupes administratives entraineront des pertes d’emplois dans des domaines indispensables à la prestation des services : accueil, travail de bureau, services informatiques, approvisionnement en matériel, paies, prise de rendez-vous, archivage et classement de documents. « Cette nouvelle orientation gouvernementale ne règle en rien les problèmes de pénuries et de surcharge. Au contraire, elle les aggravera. Des services à la population seront touchés », explique la dirigeante syndicale. Le gouvernement limite la croissance des dépenses en santé alors qu’elles sont les plus faibles au Canada par habitant. De plus, il introduit la contribution santé, une mesure injuste et inéquitable. « Le gouvernement lance un appel à l’austérité sans faire preuve lui-même de rigueur dans l’utilisation des fonds publics et l’octroi de contrats. Les demi-mesures qu’il prend à cet égard révoltent à juste titre les citoyens qui ont le droit de réclamer que chaque denier public soit dépensé correctement », a indiqué la dirigeante syndicale. Pour la CSN, le gouvernement doit être clair. Son plan de redressement budgétaire a une ampleur telle qu’il ne peut se faire sans que cela n’affecte les services à la population.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket