Les syndiqués renouvellent leur convention collective

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

Le vice-président de la CSN, David Bergeron-Cyr, rencontrait ce matin des représentantes des Médecins québécois pour…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Le gouvernement de la CAQ prépare une profonde transformation en santé et services sociaux. L’actualité nous…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…

Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot

Les syndiqués renouvellent leur convention collective

C’est à 98 % que les 30 membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot se sont prononcés, le 14 juin dernier, pour leur nouveau contrat de travail. Leur convention SCFP était échue depuis le 1er janvier  2008 et, n’ayant pas eu de nouvelles du SCFP durant près de huit mois, ils ont décidé de joindre la CSN. Le syndicat a été accrédité le 27 octobre 2008. Les négociations CSN  ont débuté le 23 avril 2009. Il aura fallu une trentaine de rencontres de négociation pour qu’un règlement intervienne entre les parties. Le contrat de travail prendra fin en décembre 2013. Celui-ci prévoit, en plus de gains aux régimes de vacances, de congés fériés et dans les droits syndicaux, des augmentations salariales variant de 2 à 3 % par année, pour un total de 14,5 % pour la durée de la convention collective. De plus, les travailleuses et les travailleurs ont aussi droit à un montant rétroactif de 3 % du 1er janvier 2008 et de 2,5 % du 1er janvier 2009 à aujourd’hui. Également, la part employé – employeur au REER collectif est augmentée de 1 % passant de 6 % à 7 % au 1er janvier 2010. Le syndicat enregistre également des gains importants au chapitre du mouvement de personnel et par l’introduction d’une clause limitant le travail à forfait. L’employeur et le syndicat n’ont pas eu besoin de recourir à leur droit de lock-out ou de grève. Ce syndicat est affilié à la Fédération des employées et employés des services publics (CSN). La fédération regroupe 389 syndicats affiliés et représente 55 700 membres œuvrant dans le domaine des services publics et parapublics.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket