Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le STT de IGA Chibougamau-CSN adopte un mandat pour déclencher des moyens de pression

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…

Blocage à la table de négociation

Le STT de IGA Chibougamau-CSN adopte un mandat pour déclencher des moyens de pression

Sans contrat de travail depuis le 15 août 2013, les travailleuses et les travailleurs du Marché IGA de Chibougamau, syndiqué-es à la Fédération du commerce-CSN, ont entrepris les travaux afin de renouveler leur contrat de travail. Depuis le 26 novembre 2013, sept journées de négociation se sont tenues et ceci n’a pas permis à ce jour d’obtenir un règlement dans ce dossier.

Pour le Syndicat des travailleuses et travailleurs de IGA Chibougamau-CSN, devant la position de la partie patronale, les membres présents à l’assemblée générale du 26 février dernier ont reçu le rapport de négociation et ont vite fait de constater que plusieurs points importants pour eux font l’objet d’un désaccord avec l’employeur. « Considérant l’importance de ceux-ci, tant sur des matières normatives que sur des matières à incidence monétaire, l’assemblée générale a adopté, dans une proportion de 79 %, un mandat de déclencher des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée », de dire Gilles Truchon, conseiller syndical au dossier.

Devant ce résultat, la partie patronale a informé le syndicat qu’elle demandait la nomination d’un conciliateur auprès du ministère du Travail. Une séance de conciliation aura donc lieu les 3 et 4 avril prochain.

« Pour les membres présents à l’assemblée générale, le message reçu était sans équivoque : le renouvellement de leur contrat de travail doit se traduire par des améliorations dans leurs conditions de travail. C’est dans cette orientation que le Syndicat des travailleuses et travailleurs de IGA Chibougamau-CSN va donc travailler », de conclure le conseiller syndical.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket