Nouvelles CSN

26 mars 2020

Des rouleaux en Cascades

Les images ont fait le tour du Québec : des magasins pris d’assaut, des gens inquiets, affolés, obnubilés par l’angoisse suprême. « Ça va toujours rester un mystère pour moi », lâche au bout du fil Robert Deshaies, président du syndicat de l’usine Cascades à Candiac.

La peur de manquer de papier-cul.

Employé de l’entreprise depuis 33 ans, Robert Deshaies demeure confiné à domicile depuis son retour de vacances le 13 mars dernier. Lorsqu’on lui demande si l’usine a augmenté sa cadence depuis le début de la pandémie, M. Deshaies nous répond franchement. « Je ne vois pas comment on pourrait augmenter la production, nos trois lignes de production fonctionnent 24 heures sur 24, 365 jours par année! »

En plus de Costco, l’entreprise distribue ses produits (papier de toilette et essuie-tout) dans la plupart des grandes surfaces du Québec.

Malgré son isolement forcé, Robert Deshaies assure le suivi des nombreux enjeux entraînés par la pandémie, notamment en matière de prévention pour les 180 mécaniciens, électromécaniciens et autres opérateurs de machine.

« C’est sûr qu’il y en a qui ont peur, d’autres qui trouvent que l’employeur n’en fait pas assez. Mais oui, il y a des mesures qui ont été prises. On s’ajuste de jour en jour, pour ne pas dire d’heure en heure. On va manger un département à la fois pour avoir plus d’espace. Au lieu de quatre chaises, il n’en reste plus qu’une par table. Les portes restent ouvertes en tout temps pour éviter que les gens ne touchent aux poignées. Il y a du Purell partout, nos postes de travail ont tous des produits désinfectants et on garde nos distances de deux mètres dans les salles de contrôle. »

Des mesures particulières ont également dû être prises pour éviter la propagation du virus… autour du punch.

« Toutes les cartes de temps ont été retirées du mur, souligne le président du syndicat. Le boss a demandé aux superviseurs de noter les horaires de travail du monde. On reçoit nos relevés par courriel, ça fonctionne bien. »

Par ailleurs, plusieurs travailleurs ont dû revoir leurs plans de vacances, ne pouvant se rendre à la destination envisagée. « On se retrouve bizarrement avec beaucoup de monde disponible. Le boss est flexible, les gens qui ont peur ou qui doivent s’occuper de leurs enfants peuvent rester à la maison… Mais ils ne sont pas payés. »

← Précédent Services de garde d’urgence : des éducatrices qui se portent volontaires 26 mars 2020
Suivant → Les banques alimentaires… en attendant Ottawa 26 mars 2020
Partager
Régions
  • Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec
  • Bas-Saint-Laurent
  • Cœur du Québec
  • Côte-Nord
  • Estrie
  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  • Lanaudière
  • Laurentides
  • Montérégie
  • Montréal métropolitain
  • Outaouais
  • Québec–Chaudière-Appalaches
  • Saguenay–Lac-Saint-Jean

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/des-rouleaux-en-cascades/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.