Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les ouvriers spécialisés lancent un véritable cri d’alarme

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Villa d'Alma - En route vers la grève!

Villa d'Alma - En route vers la grève!

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés de la région Saguenay–Lac-Saint-Jean…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…

Centre de santé et de services sociaux de Laval

Les ouvriers spécialisés lancent un véritable cri d’alarme

Au terme d’une opération bénévole menée hier et aujourd’hui, qui a permis à des Lavallois âgés de profiter de services gratuits à leur domicile, les ouvriers spécialisés du Centre de santé et de services sociaux de Laval, membres de la CSN, lancent un cri d’alarme : leurs emplois et les services publics qu’ils dispensent sont en péril! Ils manifestent, ce midi, devant l’Hôpital de la Cité-de-la-santé, pour réclamer des gestes concrets afin de stopper la saignée dans cette main-d’œuvre spécialisée en raison du recours massif à la sous-traitance.

Durant deux jours, électriciens, menuisiers, plâtriers, peintres, plombiers, frigoristes, tous certifiés, ont consacré une dizaine d’heures chacun à réaliser de menus travaux d’entretien et de réparation auprès de personnes âgées en perte d’autonomie. Leurs objectifs : faire connaître leur profession, tout en sensibilisant la population aux conséquences néfastes du recours au secteur privé, dont l’explosion des coûts, la perte de contrôle sur les ouvrages ainsi que la déqualification et la disparition à moyen terme des ouvriers spécialisés.

Pour Jeff Begley, président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), « l’initiative des ouvriers spécialisés est formidable! Je suis impressionné par leurs efforts, ainsi que le soutien de leur syndicat. Dans le réseau de la santé et des services sociaux, on ne voit pas souvent ce travail qui se fait chaque jour. Aujourd’hui, le public va avoir un petit aperçu de la contribution essentielle des personnes qui font ces métiers. »

Le recours au privé : explosion des coûts et perte de contrôle Pour sa part, Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CSSS de Laval (CSN) explique : « Nous voulons récupérer le travail fait par des sous-traitants à des coûts exorbitants afin de pouvoir offrir davantage de services de qualité à la population lavalloise! C’est pour ça que nous nous déployons auprès de la population et que nous interpellons les directions d’établissements à trouver des solutions afin de conserver des services aussi névralgiques au bon fonctionnement de nos établissements de santé et de services publics. »

Sur les 19 établissements du CSSS de Laval, seul l’Hôpital de la Cité-de-la-santé compte une équipe de 27 ouvriers spécialisés en entretien de bâtiments. Pour les 18 CLSC et CHSLD restants, les travaux sont entièrement confiés à des sous-traitants. C’est ce qui explique que, selon les rapports financiers, la valeur des services et des fournitures achetés au privé, en 2012, a accaparé un peu plus de la moitié du budget dédié aux bâtiments du CSSS, soit 6,9 millions $ sur un total de 13,4 M $. En 2011, cette proportion a atteint 60,9 % sur un budget de 13,9 M $.

En outre, une analyse récente de la facturation au CHUM, un établissement comparable, révèle qu’un menuisier du public reçoit 31,15 $/heure, incluant les avantages et les charges sociales, comparativement au taux horaire facturé par le privé de 60,45 $, soit 94 % plus cher. Pour un peintre du privé, ce taux horaire équivaut à 117 % de la rémunération versée dans le réseau public. Quand les mêmes travaux sont requis en dehors des heures habituelles, soit en heures supplémentaires, les coûts explosent à plus de 230 %!

Perte de contrôle et d’expertise Le recours systématique au privé entraîne également la perte d’expertise en raison du faible taux d’emploi et de la faible rétention du personnel spécialisé en institution publique et des conditions de travail qui y prévalent. À cela s’ajoute la perte de contrôle sur les ouvrages confiés au privé, la seule assurance d’obtenir des travaux de qualité tenant essentiellement à la garantie légale offerte par l’entreprise sous-traitante.

De plus, le manque de connaissance des besoins spécifiques en milieu de santé et de services sociaux, liés à l’hyperproductivité et à la rentabilité recherchées par les sous-traitants ont des conséquences importantes. Des dommages ont été constatés récemment dans des établissements du CSSS de Laval, dont une installation déficiente d’un canal d’irrigation externe à l’Unité de médecine familiale, causant un reflux des eaux usées au sous-sol. Dans la section nouvelle chirurgie de l’Hôpital Cité-de-la-santé, un sous-traitant a causé une fuite d’eau majeure dans des bureaux de secrétaires par faute d’une installation inappropriée d’une cuvette des cabinets.

Pour Gaétan Châteauneuf, président du Conseil central du Montréal métropolitain, « La lutte menée par les ouvriers spécialisés en est une qui dépasse de loin l’amélioration des conditions de travail. Elle concerne la capacité des établissements du réseau public à assurer aux patients un environnement sain et sécuritaire. Le CCMM entend apporter tout son appui à ses syndicats affiliés de la région pour mettre un terme au gaspillage des fonds publics. »

À propos du syndicat Le STT CSSS du Laval représente 2800 syndiqué-es issus du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers ainsi que du du personnel de bureau, des techniciens et des professionnels de l’administration. Il est affilié à la FSSS-CSN qui compte plus de 130 000 membres et au CCMM-CSN. Le syndicat est enfin affilié à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) qui regroupe plus de 300 000 syndiqué-es provenant de tous les secteurs d’activité tant privé que public.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket