Rencontrer les membres, un Gatorade à la fois

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Une première entente dans un centre d’hébergement privé au Bas-Saint-Laurent

Une première entente dans un centre d’hébergement privé au Bas-Saint-Laurent

Le 30 janvier 2023, les membres du Syndicat du personnel des centres d’hébergement et des institutions…
Des employé-es d’Amazon dénoncent les représailles et les pratiques antisyndicales de la multinationale

Des employé-es d’Amazon dénoncent les représailles et les pratiques antisyndicales de la multinationale

Harcèlement, mesures disciplinaires injustifiées, montants d’argent offerts en échange du retrait des plaintes déposées à la…
Les RSS le 1er janvier 2023 sur les chantiers : les syndicats sont prêts

Les RSS le 1er janvier 2023 sur les chantiers : les syndicats sont prêts

Le 1er janvier 2023 est la date prévue d’entrée en vigueur des nouveaux mécanismes de prévention…
La santé et la sécurité au travail seront de toutes les négociations de la CSN

La santé et la sécurité au travail seront de toutes les négociations de la CSN

Au cours des prochaines années, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) mettra de l’avant des revendications…
Les protections qu’offre le nouveau régime de SST sont insuffisantes

Les protections qu’offre le nouveau régime de SST sont insuffisantes

« Déployés depuis le 6 octobre dernier, les mécanismes intérimaires de participation et de prévention en santé…
« Nous dénonçons le travail forcé des victimes de lésions professionnelles »

« Nous dénonçons le travail forcé des victimes de lésions professionnelles »

Alors que plusieurs dispositions de la Loi « modernisant » le régime de santé et de sécurité du…

Employé-es municipaux de la Ville de Saguenay

2021-08_gatorage-2_CSN

Rencontrer les membres, un Gatorade à la fois

Depuis le début de la pandémie, les échanges entre les syndicats et leurs membres se sont limités aux réunions par vidéoconférences. Après de longs mois de rencontres virtuelles, le syndicat des employés municipaux de la Ville de Saguenay (CSN) a trouvé une façon originale de reprendre un réel contact avec ses membres. Sa tournée estivale fait donc d’une pierre deux coups : elle sert à discuter de la négociation à venir tout en offrant à ceux qui travaillent d’arrache-pied sous le soleil un moyen de se réhydrater. « L’opération Gatorade » rencontre désormais un énorme succès.

À la veille d’une renégociation de la convention collective des cols bleus de Saguenay, le syndicat CSN cherchait un moyen de rencontrer ses 500 membres sur leurs lieux de travail, alors que ceux-ci doivent souvent se déplacer au jour le jour, d’un lieu extérieur à un autre.

C’est alors que la conseillère à la mobilisation au Conseil central du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Émilie Jean, a eu une idée qui s’est avérée extrêmement fructueuse : cibler les journées chaudes pour aller à la rencontre des membres afin de leur distribuer ce dont ils ont le plus besoin : une boisson hydratante. Devant le succès de l’opération, on a également ajouté les fameux Mr. Freeze à l’arsenal.

« On a vécu quelques journées super chaudes au début de l’été et l’idée d’aller à la rencontre des membres en leur offrant un Gatorade m’est venue à l’esprit, explique-t-elle. Depuis, je n’ai jamais vu des gens aussi contents de nous voir ! »

Même son de cloche du côté du président du syndicat, Éric Blanchette, qui se dit agréablement surpris de l’accueil chaleureux des membres. « Même l’employeur a applaudi notre démarche parce qu’elle répond à une mission de santé et sécurité au travail. Mais ça nous permet surtout de mobiliser nos membres pour la négociation et d’entendre leurs revendications. C’est une consultation vraiment exhaustive. On rencontre des gens qui sont plus difficiles à rejoindre en temps normal, soit en raison de leur situation familiale ou parce que dans les grandes assemblées, avec tous les protocoles, ça peut être intimidant pour certaines personnes qui n’osent pas prendre la parole ».

« Ces discussions permettent donc d’avoir le pouls exact des membres par rapport aux revendications et de cibler plus précisément les demandes en vue de la renégociation de la convention collective », ajoute-t-il.

Rebâtir des liens, malgré la COVID
L’opération qui se déroule en moyenne une fois par semaine permet d’atteindre des membres qui sont souvent difficiles à rejoindre en temps normal. Plusieurs d’entre eux sont constamment en mouvement, car ils doivent effectuer des travaux à l’extérieur, d’un bout à l’autre de la municipalité de Saguenay.

La stratégie, qui se base sur l’usage des réseaux sociaux, est simple, mais efficace : la veille d’une journée chaude, le syndicat planifie une alerte sur sa page Facebook pour le lendemain matin. Une fois l’alerte publiée, les travailleurs intéressés n’ont qu’à indiquer leur lieu de travail et le nombre de personnes sur le site. « On arrive avec nos glacières et les boissons bien froides, alors l’accueil est toujours excellent, assure le président du syndicat. Nos membres nous disent qu’on ne les a pas oubliés, malgré la COVID, et qu’on s’occupe d’eux. » De la musique aux oreilles du président après des mois difficiles de restrictions imposées par les enjeux de santé publique.

« Avec le réchauffement climatique et la hausse des journées de chaleur accablante, la distribution de rafraîchissements est une formule qui sera assurément répétée au cours des prochaines années », ajoute Éric Blanchette. « Je n’ai aucun doute là-dessus ! »

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket