Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN rend hommage à Jacques Parizeau

Du même SUJET

Lucie Dagenais : une grande dame nous quitte

Lucie Dagenais : une grande dame nous quitte

C’est avec profondément de tristesse que le mouvement CSN a appris le décès cette semaine de…
Gérald Larose recevra le prix Chevalier-de-Lorimier

Gérald Larose recevra le prix Chevalier-de-Lorimier

Nous désirons vous transmettre cette invitation du Rassemblement pour un pays souverain. Cette année pour sa 17e…
Joseph Giguère (1940-2020)

Joseph Giguère (1940-2020)

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Joseph Giguère, ancien président du Conseil…
Fernand Daoust, un grand bâtisseur du Québec

Fernand Daoust, un grand bâtisseur du Québec

C’est avec une grande tristesse que les membres de la CSN ont appris ce matin le…
Le prix Pierre-Vadeboncœur 2019 remis  au romancier et essayiste Yvon Rivard

Le prix Pierre-Vadeboncœur 2019 remis au romancier et essayiste Yvon Rivard

Le jury du prix Pierre-Vadeboncœur a porté son choix sur l’essai Le chemin de l’école, de…
Décès de Norbert Rodrigue, ancien président de la CSN

Décès de Norbert Rodrigue, ancien président de la CSN

C’est avec une profonde tristesse que la CSN a appris le décès, hier soir, de Norbert…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Un homme d'action aux propos tranchants

La CSN rend hommage à Jacques Parizeau

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à joindre sa voix à toutes celles et à tous ceux qui rendent hommage à Jacques Parizeau, homme d’action et d’une grande franchise, économiste et politicien qui a été aux premières loges des événements marquants de l’histoire récente du Québec.

« En décembre 2002, nous avions invité Monsieur Parizeau à intervenir au conseil confédéral de la CSN, a rappelé le président Jacques Létourneau. Il avait sans détour fustigé le chapitre 11 de l’accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), en raison de la perte de souveraineté des États qui découlait de l’immense pouvoir qu’il accorde aux entreprises. » Devant les délégué-es réunis, l’ex-premier ministre du Québec avait déclaré que « la marge de manœuvre d’un État pour faire face à la pauvreté est d’autant plus grande que le pays est développé et riche ». Il précisait toutefois que les accords de commerce international malmènent cette marge de manœuvre alors que de plus en plus, il est question d’imposer les règles du marché à la culture, à la santé, à l’éducation ou à des ressources vitales comme l’eau. «Là, disait-il, les règles du marché remplaceraient la capacité d’intervention des gouvernements. » Pour les pays en voie de développement, les politiques néolibérales du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale ont en outre souvent été désastreuses, provoquant des troubles sociaux graves. Jacques Parizeau allait jusqu’à dire qu’il revient de plus en plus aux communautés locales d’agir. ( Perspectives CSN, Numéro 1, mars-avril 2003)

« De tels propos venant d’un homme de sa stature, qui a occupé des fonctions majeures dans l’État québécois, y compris à l’aube de la Révolution tranquille, étaient rafraîchissants pour les militantes et les militants syndicaux, a poursuivi Jacques Létourneau. En outre, sur la question de la dette et des histoires de peur que les tenants des politiques d’austérité ressassent sans fin pour justifier des compressions tous azimuts, Monsieur Parizeau détonnait aussi par ses déclarations éclairantes qui tranchaient avec le point de vue officiel des politiciens et de la ligne économique dominante. Nous saluons bien bas cet homme qui a aussi fait de l’indépendance du Québec un objectif incontournable. »

La CSN tient à présenter à la famille et aux proches du défunt ses plus sincères condoléances.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket