Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La mobilisation se poursuit pour préserver les services de proximité

Du 31 juillet au 23 septembre 2022, les syndicats du secteur public de la CSN tiennent leurs assemblées générales sur les demandes de table centrale et de table sectorielle. Les 170 000 membres CSN de ce secteur sont invités à voter dans ces assemblées. Voir les détails.

Du même SUJET

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…
Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Les membres du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du-Québec–CSN ont accepté…
Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Après des mois à se focaliser sur le débat public à Rouyn-Noranda concernant l’arsenic et la…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Excédés par la lenteur de leur négociation ainsi que par la nonchalance de leur employeur, ce…

Fermetures de succursales de la SAQ

La mobilisation se poursuit pour préserver les services de proximité

Des récents développements pourraient empêcher la SAQ de fuir les localités. Succursale du Château Frontenac à Québec Le Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches a multiplié les interventions, y compris auprès des élus municipaux, pour que soit maintenue une succursale de la SAQ, dans le Vieux-Québec. La présidente, Ann Gingras a toujours été convaincue de la nécessité de maintenir un service de proximité dans ce secteur historique et touristique de Québec, tant pour le service à la population que pour permettre aux producteurs québécois de conserver une vitrine pour leurs produits. L’histoire tend à lui donner raison. Cette semaine, tout Québec a été secoué par la divulgation, par le Comité des citoyens du Vieux-Québec, des statistiques du dernier recensement qui démontrent une chute alarmante du nombre de résidents permanents de 9,3 %, la plus forte baisse depuis au moins 60 ans. Ils étaient plus de 10 000 dans les années 50 et 60, alors qu’ils n’étaient plus que 4786 en 2011.  La disparition de services de proximité est l’un des facteurs considérés par le Conseil de quartier du Vieux-Québec-Cap-Blanc-Colline parlementaire.

La présidente du Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches, Ann Gingras, souhaite que ces données contribuent à susciter l’intérêt des élus municipaux en faveur du maintien d’un magasin de la SAQ dans le Vieux-Québec.

Rappelons que samedi dernier, la grande fête familiale (Rest-Fest) organisée par le Conseil central et le syndicat de la SAQ, en collaboration avec l’Association des vignerons du Québec, a été couronnée de succès. La population a répondu en grand nombre à l’invitation et il ne fait aucun doute que les citoyennes et citoyens de même que les producteurs sont déterminés à préserver une succursale dans le Vieux-Québec. Pour les producteurs, il est essentiel qu’une succursale, située au coeur de l’activité touristique et offrant des produits du terroir, soit maintenue. Il s’agit pour eux d’un lieu privilégié de mise en valeur de des produits du terroir tant à l’échelle nationale qu’internationale.

Ann Gingras estime que la société d’État a la responsabilité de contribuer au développement et à la vitalité économique locale. Le maintien d’une SAQ dans le Vieux-Québec est sans contredit un moyen d’offrir des services appropriés à la population et de contribuer à l’essor de l’industrie vinicole du Québec. 

Succursale Des Forges à Trois-Rivières

Le Conseil central du Coeur du Québec a tenu une conférence de presse, le 29 mars, devant la succursale de la rue des Forges, menacée de fermeture.

Cette succursale est située en plein coeur du centre-ville, secteur névralgique pour les usagers et les résidents. Rappelons que de nombreux restaurants où il est possible d’apporter son vin se trouvent près de cette SAQ.

La Société de développement commercial du centre-ville travaille en ce moment à l’élaboration d’un projet d’investissement majeur pour la création d’un marché urbain. 

La population de Trois-Rivières veut conserver des commerces de proximité. La poursuite de la revitalisation du centre-ville entreprise par Trois-Rivières et le projet de marché urbain visent le développement durable de manière à réduire, notamment, l’étalement urbain.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket