Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Que serions-nous sans Radio-Canada ?

Du même SUJET

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Tous amis de Radio-Canada

Que serions-nous sans Radio-Canada ?

Que serions-nous sans Radio-Canada ? Avec les coupes budgétaires annoncées par le gouvernement fédéral, la question est plus pertinente que jamais. Une fois le couperet tombé, aurons-nous droit à de la publicité à la radio? Y aura-t-il encore des correspondants à l’étranger ? Les régions recevront-elles des nouvelles des grands centres uniquement? Où entendrons-nous les musiques émergentes ?

C’est justement pour assurer une présence forte de notre diffuseur public que la CSN lançait au début février la campagne Tous amis de Radio-Canada. Présente partout au Québec ainsi qu’au Nouveau-Brunswick, la campagne est une invitation pour ceux et celles qui ont à cœur la société d’État à prendre la parole pour l’appuyer.

C’est pourquoi je vous invite à devenir Ami de Radio-Canada et à promouvoir la campagne auprès de vos collègues et amis. Visitez le blogue www.amisderadiocanada.com, devenez adepte sur www.facebook.com/amisradiocanadaou sur www.twitter.com/amisradiocanada. Je vous encourage à partager ce qui s’y dit et à afficher, partout où vous le pourrez, les outils à l’effigie de la campagne (macarons, affiches, électrostatiques pour auto, etc.).

Votre participation est primordiale. Diminuer les moyens de Radio-Canada, ce serait voir un pan de notre culture s’effriter, ce serait perdre une source d’information neutre, objective et diversifiée. Bref, ce serait voir notre société libre et démocratique, lourdement amputée. Merci !

Jean Lortie, secrétaire général de la CSN

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket