Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

31 janvier 2007

Du 31 juillet au 23 septembre 2022, les syndicats du secteur public de la CSN tiennent leurs assemblées générales sur les demandes de table centrale et de table sectorielle. Les 170 000 membres CSN de ce secteur sont invités à voter dans ces assemblées. Voir les détails.

Du même SUJET

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…
Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Les membres du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du-Québec–CSN ont accepté…
Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Après des mois à se focaliser sur le débat public à Rouyn-Noranda concernant l’arsenic et la…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Excédés par la lenteur de leur négociation ainsi que par la nonchalance de leur employeur, ce…

31 janvier 2007


La CSN lance un appel au premier ministre du Québec

Le gouvernement doit intervenir dans la crise profonde qui secoue le secteur porcin

La présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, estime qu’il est urgent que le gouvernement du Québec intervienne pour trouver une issue à la crise du secteur porcin. La décision d’Olymel de fermer son usine de Vallée-Jonction, en plus de celles déjà annoncées à Saint-Simon et Saint-Valérien, mène directement à une aggravation de cette crise. Les emplois qui sont en jeu, tant chez les producteurs que du côté des travailleurs de la transformation, rendent les décisions unilatérales d’Olymel d’autant plus incompréhensibles. « J’appelle le premier ministre à convoquer l’ensemble des acteurs de l’industrie porcine pour trouver rapidement des solutions qui les mettraient tous à contribution en vue de sauver une activité économique qui génère 3 milliards de dollars annuellement dans l’économie québécoise et assure 28 000 emplois. »

Le type de démarche unilatérale qu’Olymel a voulu imposer dans le cas de l’usine de Vallée-Jonction ne sera jamais la voie vers l’établissement d’un partenariat sérieux. « Les problèmes que rencontre ce secteur sont multiples et les solutions passent par des actions diverses touchant notamment la productivité, l’approvisionnement, les coûts de main-d’oeuvre, etc. Pour relever un secteur en crise, comme celui du porc, on ne peut tabler que sur les seules exigences d’un de ses protagonistes qui n’a ciblé que les coûts de main-d’oeuvre, même si cet acteur y occupe une place prépondérante », soutient-elle. La CSN joint sa voix à celle de l’UPA pour inviter le gouvernement à intervenir avant que les dégâts, pour l’économie du Québec, ne deviennent irréparables.

Mardi, les travailleurs de Vallée-Jonction ont rejeté massivement les demandes d’Olymel. Ils ont toutefois donné à l’unanimité un mandat à leur comité exécutif. Les travailleurs, par cette résolution, tout en reconnaissant les difficultés du secteur, ont indiqué leur volonté de faire partie de la solution et de participer à la résolution de la crise. Ils ont aussi signifié que la gestion par ultimatum, telle qu’elle est pratiquée par Olymel, est un échec. La CSN croit désormais incontournable l’intervention gouvernementale et la contribution de tous les acteurs.


Source : CSN – 31 janvier 2007

Pour renseignements : Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN, tél : (514) 598-2378, cell. : (514) 916-8041

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket