Rentrée scolaire sous le signe de l’austérité

28 août 2014

Les compressions nuiront à la réussite des élèves du Québec

Alors que débute officiellement aujourd'hui la rentrée scolaire 2014, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à dénoncer les mesures d'austérité imposées par le premier ministre Philippe Couillard à l'ensemble des services publics et plus particulièrement au réseau de l'éducation primaire et secondaire, qui aura de nombreuses conséquences, au premier chef sur les conditions de réussite des élèves.

Alors que débute officiellement aujourd’hui la rentrée scolaire 2014, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à dénoncer les mesures d’austérité imposées par le premier ministre Philippe Couillard à l’ensemble des services publics et plus particulièrement au réseau de l’éducation primaire et secondaire, qui aura de nombreuses conséquences, au premier chef sur les conditions de réussite des élèves.

« Le premier ministre Couillard nous dit qu’il faut couper ailleurs que dans les livres. Il a raison. Mais il est tout aussi inacceptable de devoir sabrer sur l’aide aux devoirs, les services d’orthophonistes, les sorties scolaires, les équipements ou les berlingots de lait. C’est pourtant ce que commande le plan de coupes des dépenses publiques de ce gouvernement ! », dénonce Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN et responsable politique du dossier de l’éducation.

Rappelons que le réseau des commissions scolaires et les écoles dont elles sont responsables sont déjà mis à mal par plus de six ans d’austérité et près d’un milliard de dollars de compressions touchant directement tous les services (entretien, transport scolaire, services spécialisés, etc.).

« Comment le gouvernement Couillard entend-il réellement agir, au-delà des belles paroles, sur la question du décrochage, de l’analphabétisme ou de la vétusté des infrastructures scolaires, qui demandent non pas plus de coupes, mais bien plus d’investissements? », s’interroge la leader syndicale. « Dans pareil contexte, si ce gouvernement veut “investir dans la réussite scolaire” comme il l’a prétendu en campagne électorale, il doit inévitablement et dès maintenant mettre davantage de ressources pour combattre le décrochage scolaire et aussi la pauvreté, un déterminant majeur en éducation », martèle en conclusion Véronique De Sève.

← Précédent La Coalition syndicale très inquiète de la tournure des travaux 27 août 2014
Suivant → Le Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-madeleine salue le rejet de la demande d'Orléans Express 29 août 2014
Partager
Dossiers
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Philippe Leclerc Service des communications de la CSN
Cellulaire : 514 216-9097
philippe.leclerc@csn.qc.ca

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/les-compressions-nuiront-a-la-reussite-des-eleves-du-quebec/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.