Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Près de 4500 personnes signent la pétition en moins d’une semaine

Du même SUJET

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
La CSN prête à travailler dans une vision commune

La CSN prête à travailler dans une vision commune

Hier, de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le…
Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

En ce jeudi 16 juin, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives…
Santé et services sociaux : il est inadmissible de perdre son revenu en raison de la COVID-19

Santé et services sociaux : il est inadmissible de perdre son revenu en raison de la COVID-19

Les organisations syndicales du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) dénoncent vigoureusement la…
Les répondantes et répondants médicaux et employé-e-s de bureau d’Urgences-santé votent la grève

Les répondantes et répondants médicaux et employé-e-s de bureau d’Urgences-santé votent la grève

Sur la centaine de répondantes et répondants médicaux d’Urgences-santé, pas moins de 21 ont quitté leur…
Avoir le courage d'un réseau de la santé au service du bien commun

Avoir le courage d'un réseau de la santé au service du bien commun

Le bilan des 20 ans du modèle des groupes de médecine familiale publié par l’IRIS nous…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Demande d’un moratoire sur les transferts de ressources professionnelles des CLSC vers les GMF

Près de 4500 personnes signent la pétition en moins d’une semaine

La Confédération des syndicats nationaux se réjouit de la réponse du public à la pétition déposée le 29 avril dernier sur le site de l’Assemblée nationale afin de réclamer un moratoire sur le transfert de personnel des CLSC vers les groupes de médecine de famille (GMF). En effet, quelque 4500 personnes l’ont signée, et ce, en moins d’une semaine.

« Cela prouve que les Québécoises et les Québécois tiennent à leurs CLSC, souligne le vice-président de la CSN, Jean Lacharité. En transférant des ressources du secteur public vers le secteur privé, le ministre Barrette risque de créer des problèmes importants d’accessibilité aux services sociaux, en particulier pour les usagères et les usagers les plus vulnérables. Il s’agit selon nous d’un bien mauvais choix qui se fait sans aucune consultation. Nous nous réjouissons de voir que de nombreuses organisations syndicales et groupes de la société civile emboîtent le pas dans cette lutte pour préserver nos CLSC. Nous espérons que d’autres organisations et encore davantage de citoyennes et de citoyens se joindront à nous au cours des prochains jours pour défendre l’accès à des services sociaux de proximité. »

La pétition peut être signée en ligne jusqu’au 1er juin, date où elle sera déposée à l’Assemblée nationale. Pour la consulter et la signer : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6033/index.html

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket