Contrecarrer la droite populiste

30 avril 2015

Le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches lance une réflexion avec ses syndicats sur les moyens à prendre

Le Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CSN) tient aujourd'hui des États généraux pour aider les délégué-es des syndicats à mieux faire face au discours de la droite populiste, très présent dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

Le Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CSN) tient aujourd’hui des États généraux pour aider les délégué-es des syndicats à mieux faire face au discours de la droite populiste, très présent dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

« Ce discours qu’on entend sur les ondes de certains médias a une influence sur nos membres, qui y sont constamment exposés. Dans les taxis, les usines, les autobus, les magasins, sur la place publique, on peut entendre des politiciens, des commentateurs de tous acabits, des chroniqueurs, tous des tenants de cette droite, attaquer les syndicats ou des groupes spécifiques comme les féministes ou les personnes assistées sociales. Il faut se donner des moyens d’action pour mieux agir auprès de nos membres, car toute cette rhétorique négative a une influence sur notre capacité de mobilisation et sur notre message d’ouverture et d’inclusion », souligne la présidente du Conseil central, Ann Gingras.

Le secrétaire général du Conseil central, Yves Fortin, note pour sa part que ce genre de discours, très antisyndical, mise beaucoup sur le clivage entre les travailleurs et leur syndicat. « Un procédé très fréquent est de se montrer sympathique à l’endroit de la travailleuse ou du travailleur syndiqué pour lui démontrer que les organisations syndicales sont néfastes pour lui. C’est très pernicieux, car on sait que ces travailleurs ne sont réellement protégés que lorsqu’ils sont syndiqués. »

« Il n’y a pas de recette miracle pour contrecarrer ce discours, c’est certain, ajoute-t-il. Nous voulons réfléchir avec les syndicats sur la façon d’atteindre les membres sur le terrain et de voir justement comment ils peuvent investir ce terrain-là en prenant l’offensive. C’est une démarche qui s’impose et à propos de laquelle on veut être proactifs. »

← Précédent Des syndicats CSN du réseau de la santé interpellent la population de Joliette 30 avril 2015
Suivant → Lamia Salhi 30 avril 2015
Partager
Région
  • Québec–Chaudière-Appalaches
Source
Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CCQCA–CSN)
Pour information
Ariane Gagné Service des communications - CSN
514 349-1300

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/le-conseil-central-de-quebec-chaudiere-appalaches-lance-une-reflexion-avec-ses-syndicats-sur-les-moyens-a-prendre/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.