Point de départ

Le numéro un

Perspectives CSN, dont le format s’apparentait davantage à celui d’un magazine, cède donc la place au Point syndical, un journal qui paraîtra plus fréquemment, soit cinq fois l’an.
Par Jacques Létourneau
Partager

Le mot du président

Depuis plus de 75 ans, nous avons ce souci de communiquer avec nos membres pour nourrir une solidarité essentielle entre les syndicats de notre mouvement, notamment en partageant leurs luttes et leurs revendications. Perspectives CSN, dont le format s’apparentait davantage à celui d’un magazine, cède donc la place au Point syndical, un journal qui paraîtra plus fréquemment, soit cinq fois l’an.

Au cours des vingt dernières années, les moyens de communication ont considérablement évolué. La CSN s’est toujours assurée d’utiliser pleinement les différentes plateformes pour faire rayonner les mobilisations des syndicats, et pour partager les positions de nos instances démocratiques : vidéo, photoreportage, médias sociaux, infolettre, blogue. La CSN a été la première organisation non gouvernementale, à l’exception des médias, à se doter d’un site Internet qui a été rafraîchi à plusieurs reprises depuis 1995. Et, aujourd’hui, nous sommes à même d’offrir à nos syndicats leurs propres sites sous la bannière monsyndicat.org.

Dans le journal, vous pourrez lire des articles et des reportages sur les négociations et les luttes de nos syndicats. Ceux-ci travaillent fort pour améliorer le quotidien de leurs membres et pour assurer une vie syndicale dynamique. Ici, vous découvrirez comment ! Les militantes et militants des syndicats nouvellement accrédités raconteront les raisons qui les ont poussés à se regrouper pour se donner une voix et une force devant leurs patrons.

Le Point syndical s’intègre parfaitement aux autres plateformes dont nous disposons. Sur notre site Web et dans notre infolettre hebdomadaire, En mouvement, les reportages pourront être complétés par des galeries de photos et des informations supplémentaires. Aussi, la CSN se met à la baladodiffusion. Une première, dont nous sommes fiers. Ces outils d’information seront relayés à travers nos médias sociaux pour une diffusion la plus large possible. La CSN est une organisation de lutte et ces pages le refléteront.

Campagnes permanentes
N’avez-vous pas l’impression que le Québec est en perpétuelle campagne électorale ? Pendant que le premier ministre Trudeau se prépare publiquement au scrutin fédéral qui se tiendra dans plus d’un an, le ministre Leitaõ a officiellement lancé la précampagne québécoise lors de la consultation prébudgétaire, en décembre dernier, près de 10 mois avant l’élection.

Voilà qui détourne évidemment l’attention des médias tout en permettant aux partis politiques de lancer des ballons pour tester l’opinion publique. Le gouvernement Couillard, lui, n’est pas en reste en annonçant réinvestissement par-dessus réinvestissement. Après trois années d’austérité qui ont érodé l’édifice social que nous avons collectivement érigé avec la Révolution tranquille, n’y a-t-il pas là de l’hypocrisie ?

À la CSN, nous avons profité du dernier congrès pour nous donner un plan de match et faire valoir les préoccupations de nos membres d’ici la véritable campagne. La loi électorale québécoise nous oblige en effet à débattre des enjeux syndicaux et sociaux avant le lancement officiel de cette campagne. Dans les syndicats et les conseils centraux de la CSN, des discussions ont cours pour établir des plateformes de revendications sur lesquelles nous demandons aux candidates et aux candidats ainsi qu’aux différentes formations politiques de prendre position. La Fête internationale des travailleuses et des travailleurs a d’ailleurs été la première occasion d’intervenir publiquement sur les enjeux électoraux québécois.

Au menu : des normes du travail améliorées, incluant un salaire minimum à 15 $ l’heure, des réinvestissements massifs dans les services publics et les programmes sociaux, et une politique manufacturière créatrice de bons emplois. Nous continuerons d’être de ces débats.

← Précédent Faire le point 5 juin 2018
Suivant → Mobilisation dans une dizaine de régions au Québec 5 juin 2018