Les membres du STT de la ville de Percé renouvellent leur convention collective

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Le rehaussement de l’âge minimal de la retraite totalement inutile, affirme la CSN

Le rehaussement de l’âge minimal de la retraite totalement inutile, affirme la CSN

C’est aujourd’hui que la Confédération des syndicats nationaux était entendue en commission parlementaire, alors que s’amorçait…
Le syndicat des travailleuses et travailleurs du transport urbain se dote d’un mandat de grève. 

Le syndicat des travailleuses et travailleurs du transport urbain se dote d’un mandat de grève. 

Réunis en assemblée générale le 5 février dernier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Chandler adopte des moyens de pression

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Chandler adopte des moyens de pression

En assemblée générale, le 1er février 2023, les travailleuses et travailleurs du Syndicat des employés municipaux…
Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud refuse l’hypothèse de règlement

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud refuse l’hypothèse de règlement

Les membres du Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud (CSN) ont rejeté l’hypothèse de règlement…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…

Négociation

Photo : Jaclyn Turner
Photo : Jaclyn Turner

Les membres du STT de la ville de Percé renouvellent leur convention collective

Réunis en assemblée générale le jeudi 20 février, les travailleuses et travailleurs de la ville de Percé se sont prononcés à 89 % en faveur des termes de leur nouvelle convention collective, venue à échéance le 31 décembre 2018. D’une durée de 6 ans, le contrat de travail de ces 34 syndiqué-es, membres d’un syndicat affilié à la FEESP-CSN, prévoit des augmentations de salaire totalisant 14 %.

Les salarié-es enregistrent également des gains notamment aux chapitres suivants : REER, congés sociaux, vacances et entente encadrant la période de déneigement hivernale. Ils voient la contribution de l’employeur au REER bonifiée, passant de 5 % à 6 % au cours de la période couvrant l’entente. De même, la part des membres est augmentée à 6 %. Également, une amélioration dans les relations de travail avec l’employeur et une amélioration de la gestion des mésententes de travail.

Aussi, les salarié-es ont obtenu des gains au chapitre des congés sociaux et des vacances. Les congés sociaux, pour des raisons familiales, ont été mis à jour pour refléter la réalité familiale d’aujourd’hui. Ils gagnent un congé mobile supplémentaire. Pour ce qui est des vacances, une septième semaine de vacances annuelles a été introduite à la convention. Quant aux relations de travail, un comité de relation de travail avec un minimum de rencontres annuelles est dorénavant inclus dans la convention collective. Une procédure visant le règlement rapide des mésententes de travail, en améliorant les discussions entre les parties, avant une judiciarisation des problématiques pouvant survenir.

« Bien que le processus de négociation ait été long, nous pensons avoir atteint nos objectifs de négociation en raison de la solidarité de nos membres. La décision prise en assemblée de voter des moyens de pression a fait débloquer les négociations. Nous avons obtenu des avancées concrètes qui amélioreront nos conditions de travail et de vie pour les prochaines années », affirme Jason Quirion, président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Percé.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

ACTUALITÉS