Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Violence au quotidien pour les intervenantes et intervenants de la Maison d’accueil pour sans-abri, silence radio de la part de l’employeur

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…

Saguenay–Lac-Saint-Jean

2022-09-20_sans-abris_FSSS

Violence au quotidien pour les intervenantes et intervenants de la Maison d’accueil pour sans-abri, silence radio de la part de l’employeur

Constatant une augmentation de la violence à l’endroit des membres qu’il représente, le Syndicat des travailleuses et des travailleurs des organismes communautaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean interpelle de nouveau la direction afin de redresser la situation.

« Il est regrettable que toutes nos tentatives d’obtenir une rencontre avec les représentantes et représentants du conseil d’administration pour convenir des moyens à prendre pour assurer la sécurité des intervenantes et intervenants et celle des personnes à qui on donne des services sont restées lettre morte » dénonce la présidente du Syndicat, Madame Andréanne Girard.

Plusieurs postes sont actuellement vacants et plutôt que de procéder à des embauches, l’employeur a parfois recours à de la main d’oeuvre indépendante plutôt que de respecter le contrat de travail ce qui fait en sorte que la situation se détériore.

« Soyons clairs, il s’agit d’une situation qui a des répercussions concrètes pour la communauté et nous avons notre mission à coeur, toutefois la situation actuelle présente des risques sérieux pour nos membres et il est de notre devoir de prendre toutes les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité de tous. Le manque de personnel et certains changements dans les services aux usagers, notamment concernant les repas qui ne leurs sont parfois pas servis et les fermetures intermittentes du centre de débordement causent beaucoup de frustration et nous avons besoin du soutien de la direction pour calmer le jeu. » Ajoute Madame Girard.

Rappelons qu’une intervention de la CNESST a été nécessaire car un membre du personnel a vécu une agression qui a entraîné un arrêt de travail et les démarches sont encore en cours à ce jour.

Le syndicat réitère donc son appel à la collaboration devant la dégradation des conditions de travail à la Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket