Les 11 000 syndiqué-es CSN du secteur des CPE se prononceront sur une entente de principe

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

L’aide juridique à nouveau menacée par la grève au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

L’aide juridique à nouveau menacée par la grève au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

Les services de l’aide juridique dispensés au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Iles-de-la-Madeleine pourraient à nouveau…
Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…
Une entente de principe aux Jardins Charlesbourg

Une entente de principe aux Jardins Charlesbourg

Le 24 janvier, les travailleuses et les travailleurs de la résidence Les Jardins Charlesbourg à Québec…

Grève

2021-12_cpe-greve_CSN

Les 11 000 syndiqué-es CSN du secteur des CPE se prononceront sur une entente de principe

Mercredi matin, les porte-paroles de la CSN et de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) ont accepté de soumettre au vote de leurs membres l’entente de principe survenue avec le gouvernement après près de 48 heures de négociations intensives.

« Nous avons travaillé extrêmement fort pour en arriver là, a affirmé Stéphanie Vachon, représentante du secteur des CPE à la FSSS–CSN. Nous avons le sentiment d’avoir fait tout ce que nous pouvions pour faire avancer les priorités des travailleuses à la table de négociations, mais, au bout du compte, la décision leur revient. C’est pourquoi nous leur donnerons la chance de se prononcer le plus tôt possible. »

Les syndicats affiliés à la CSN ont donc le mandat d’organiser des assemblées générales le plus rapidement possible afin d’exposer en détail les offres patronales et permettre aux membres de voter sur la question. Les travailleuses de CPE syndiquées à la CSN retourneront au travail dès que l’entente de principe nationale aura été entérinée par les travailleuses.

Aucun autre détail au sujet de l’entente potentielle ne sera diffusé d’ici à ce que les membres aient pu en prendre connaissance.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket