Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Un congrès fort engagé au Conseil central du Cœur du Québec–CSN

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…
Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

À quand une vraie reconnaissance pour toutes celles qui participent au développement de nos enfants en…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Centre-du-Québec

2022-05-20_Elections_CCCQ

Un congrès fort engagé au Conseil central du Cœur du Québec–CSN

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec s’est conclu, ce midi, à l’hôtel Victorin de Victoriaville. Tout au long de la semaine, ce rendez-vous trisannuel des 160 syndicats de la Mauricie et du Centre-du-Québec affiliés à la CSN a réuni plus d’une centaine de participantes et de participants.

Les congressistes présents ont pu échanger sur de nombreux enjeux touchant le monde du travail : la pénurie de main-d’œuvre, qui touche tous les secteurs, et la nécessité d’améliorer les conditions de travail générales afin de pallier les problèmes de recrutement; les impacts de la Loi 27 sur la santé et la sécurité du travail et le nécessaire travail de prévention dans nos milieux; l’impact des changements technologiques en matière d’informatisation et de robotisation; l’importance des régimes de retraite pour les travailleuses et les travailleurs, etc.

Au cours de ces quatre journées de séances plénières, de présentations et d’ateliers, les délégué-es ont ainsi pu déterminer les pistes d’action et les orientations générales du Conseil central du Cœur du Québec de la CSN.

« Nous ressortons de ce congrès très stimulés ! », s’est réjoui Paul Lavergne, réélu président du comité exécutif du Conseil central. « Les militantes et les militants présents ont pu débattre, échanger et prioriser les actions que nous devons prendre afin d’améliorer les conditions de travail des membres que nous représentons et de viser une société plus juste et plus égalitaire pour l’ensemble de la population du Cœur du Québec. »

Les congressistes ont également élu au comité exécutif Sylvain Pratte au poste de secrétaire général et trésorier, Karine Bolduc à la première vice-présidence et Mario Pellerin à titre de deuxième vice-président.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket