Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Une annonce inquiétante aux allures de bonne nouvelle

Du même SUJET

Rolls-Royce Canada doit redevenir un employeur de choix

Rolls-Royce Canada doit redevenir un employeur de choix

Au moment où tous les employeurs du Québec jouent du coude pour attirer et retenir la…
Le dernier blitz de négociation a échoué : le lock-out se poursuit

Le dernier blitz de négociation a échoué : le lock-out se poursuit

Depuis que les salarié-es de Rolls-Royce Canada ont été mis en lock-out le 15 mars dernier,…
Tramway dans la Vieille Capitale - Québec doit privilégier l'empreinte écologique et l'expertise locale

Tramway dans la Vieille Capitale - Québec doit privilégier l'empreinte écologique et l'expertise locale

Avant d’octroyer le contrat de fabrication du futur tramway de Québec, la Confédération des syndicats nationaux…
Soucy International : des augmentations de 22 % dès la première année

Soucy International : des augmentations de 22 % dès la première année

Les 250 travailleuses et travailleurs de l’entreprise Soucy International, à Drummondville, ont entériné cette semaine l’entente…
Bois d’œuvre : Ottawa a raté le bateau

Bois d’œuvre : Ottawa a raté le bateau

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) salue la décision d’Ottawa de contester devant les tribunaux les…
Les travailleuses et les travailleurs de MPI Moulin à papier de Portneuf adhèrent à la CSN

Les travailleuses et les travailleurs de MPI Moulin à papier de Portneuf adhèrent à la CSN

C’est aujourd’hui que les travailleuses et les travailleurs de MPI Moulin à papier de Portneuf se…

Exemption du Canada de la taxe sur l'acier et l'aluminium

2018-03-09_alum_CSN

Une annonce inquiétante aux allures de bonne nouvelle

Attendue depuis déjà quelque temps, c’est le 8 mars dernier que l’annonce de l’imposition d’une taxe supplémentaire sur l’acier et l’aluminium est tombée. En effet, le président Trump a exempté le Canada et le Mexique de l’application de cette nouvelle mesure protectionniste en affirmant vouloir laisser libre cours aux travaux actuels sur la renégociation de l’ALENA.

Alors que les inquiétudes étaient grandes de ce côté de la frontière, la nouvelle de l’exemption du Canada a permis aux salarié-es des industries concernées de souffler un peu. À la FIM-CSN, on se réjouit de cette annonce, mais on reste vigilant pour l’avenir.  » Il n’y a rien de bien rassurant à l’horizon, affirme Louis Bégin, président de la FIM-CSN. L’évolution des pourparlers sur l’ALENA ne semble pas des plus positives et il ne faut pas oublier que d’autres secteurs de l’industrie manufacturière subissent actuellement les contrecoups de la politique protectionniste américaine, comme celui du bois d’œuvre.  »

Plus de détails à venir dans la prochaine édition de L’Affirmation, le journal syndical de la FIM-CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket