Privatisation

Victoire de la CSN contre un CHSLD privé des Laurentides

14 juin 2017

C’est grâce aux clauses de la convention collective de la FSSS-CSN que l’appel d’offres a été suspendu.
Partager
Région
  • Laurentides
Pour information
Hubert Forcier

Conseiller à l’information
FSSS-CSN
514-209-3311

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) obtient une victoire importante contre la privatisation des soins d’hébergement des aîné-es dans les Laurentides. Le tribunal d’arbitrage a donné raison à la FSSS-CSN en suspendant l’appel d’offres lancé par le CISSS des Laurentides. Cette décision permet de suspendre l’octroi d’un contrat de plusieurs millions de dollars à un CHSLD privé et donne une occasion à la FSSS-CSN de développer une alternative publique en faveur des aîné-es et du personnel. « Cette décision obtenue par la FSSS-CSN est une victoire pour toutes les catégories d’emploi du CISSS des Laurentides et surtout pour la population de la région », lance Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Un article paru ce matin dans Le Devoir présente les détails de ce dossier. La décision du tribunal d’arbitrage rendu le 7 juin se range aux arguments de la FSSS-CSN : le CISSS des Laurentides a passé outre à son obligation d’informer le syndicat avant de débuter le processus d’appel d’offres pour un CHSLD privé. L’employeur tentait ainsi de donner un contrat de 99 places en CHSLD privé pour une période de vingt ans. Pour la FSSS-CSN, cet appel d’offres s’apparente en tout point à un CHSLD en PPP, un modèle qui a démontré son échec dans les dernières années.

« Quand on a vu passer cet appel d’offres, je suis tombé en bas de ma chaise. Le MSSS nous indiquait pourtant qu’il n’avait pas l’intention de rejouer le mauvais film des CHSLD en PPP. Il n’y a aucune raison de faire appel au privé pour donner des soins aux usagères et usagers des CHSLD. Ces personnes ont de lourds profils de perte d’autonomie et ont besoin des meilleurs soins. Et ces soins, ils sont donnés dans les établissements publics », explique Guy Laurion, vice-président de la FSSS-CSN.

Une victoire signée CSN pour la qualité des soins dans l’hébergement de longue durée

C’est grâce aux clauses de la convention collective de la FSSS-CSN que l’appel d’offres a été suspendu. Les employeurs se sont en effet engagés à « maintenir des services publics de qualité », à « travailler au maintien et au développement de l’expertise des personnes salariées du réseau public de la santé et des services sociaux » et à « privilégier le travail à l’interne ». Ils doivent de plus permettre au syndicat d’obtenir les informations pour déposer une alternative publique à un projet de privatisation. Le CISSS des Laurentides n’a pas répondu à ces exigences avant de lancer son appel d’offres.

« L’intervention de la FSSS-CSN vise à accentuer l’offre de soins en hébergement de longue durée dans le secteur public. En parvenant à faire suspendre l’appel d’offres, cette décision bénéficie à l’ensemble du personnel du CISSS des Laurentides et aux usagères et usagers qui ont besoin de soins en CHSLD. Que le ministre et les établissements se le tiennent pour dit, ils trouveront la FSSS-CSN sur leur chemin à chaque occasion où ils voudront privatiser notre réseau public de santé et de services sociaux », de conclure Jeff Begley.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d’une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire. 

← Précédent Qu’attend Justin Trudeau pour agir ? 14 juin 2017
Suivant → Cannabis : l’État québécois a un rôle primordial à jouer ! 15 juin 2017

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/victoire-de-la-csn-contre-un-chsld-prive-des-laurentides/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.