Les Escoumins

20 janvier 2018

Nouvelle convention collective aux Tourbières Lambert

Les syndiqué-es ont obtenu des hausses salariales de 2% par année.

Réunis en assemblée générale, les travailleurs de la compagnie Tourbières Lambert, à Les Escoumins, se sont prononcés, le 19 décembre 2017, à l’unanimité en faveur des termes de leur nouvelle convention collective.

D’une durée de 8 ans, à compter de la signature jusqu’au 30 avril 2025, le contrat de travail de cette vingtaine de syndiqué-es, membres d’un syndicat affilié à la CSN, prévoit des augmentations de salaire d’environ deux pour cent par année.

De plus, il y aura création de trois nouvelles primes de postes, une bonification de la prime de soir, une meilleure répartition des montants alloués pour les bottes de sécurité, l’ajout d’un fondaction sans contribution de l’employeur ainsi qu’une amélioration de la reconnaissance syndicale.

L’employeur et le syndicat, qui est affilié à la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) et au Conseil central Côte-Nord (CSN), n’ont pas eu besoin de recourir à leur droit de lock-out ou de grève.

← Précédent Un guide pour les établissements d'enseignement est lancé 19 janvier 2018
Suivant → Des ententes de principe pour tous les paramédics 20 janvier 2018
Partager
Dossiers
Région
  • Côte-Nord
Source
Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN)
Pour information
François Thivierge
418 297-8857

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/nouvelle-convention-collectives-aux-tourbieres-lambert/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.