Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Une contribution incontournable pour assurer les services

Du même SUJET

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

À quand une vraie reconnaissance pour toutes celles qui participent au développement de nos enfants en…
La CSN prête à travailler dans une vision commune

La CSN prête à travailler dans une vision commune

Hier, de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…
Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

En ce jeudi 16 juin, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Semaine des secrétaires du 19 au 25 avril 2015

Une contribution incontournable pour assurer les services

Le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches (CCQCA-CSN) et la Fédération de la santé et services sociaux (FSSS-CSN) soulignent aujourd’hui la semaine des secrétaires au CSSS de la Vieille-Capitale. Reconnaître à sa juste valeur le rôle que jouent ces secrétaires pour seconder les équipes de soins est essentiel. Dans un contexte où les femmes sont les premières cibles des mesures d’austérité du gouvernement de Philippe Couillard, leur travail incontournable se doit d’être souligné.

Les femmes dans la mire de l’austérité

Les femmes sont particulièrement ciblées par les mesures d’austérité du gouvernement Couillard. « Les secrétaires du réseau de la santé et des services sociaux n’y échappent pas. D’une part, en tant que femmes et citoyennes, elles sont touchées de plein fouet par les mesures d’austérité qui ne cessent d’alourdir leur fardeau financier et de réduire les services publics dont elles bénéficient. D’autre part, en tant qu’employées du réseau, elles voient leur travail constamment dévalorisé, alors qu’on leur demande de faire plus avec moins. Et c’est sans compter les offres anémiques et méprisantes proposées par le gouvernement de Philippe Couillard, qui viendraient les appauvrir », note Ann Gingras, présidente du CCQCA-CSN.

À cela s’ajoutent les projets de loi 10 et de loi 15 adoptés par le gouvernement libéral, qui viennent chambouler le travail au quotidien des secrétaires et de milliers de travailleuses et travailleurs du réseau de santé et de services sociaux. « Les secrétaires sont au cœur des chamboulements causés par le projet de loi 10. Pendant qu’elles subissent les effets de structures plus complexes et plus éloignées des préoccupations des gens, elles ont moins de temps pour se consacrer à leur travail administratif indispensable. De plus, le projet de loi 15 viendra limiter le nombre de salarié-es dans le réseau, ce qui aura pour conséquence d’augmenter la charge de travail et les risques de privatisation », explique de son côté Josée Marcotte, vice-présidente de la FSSS-CSN et responsable du personnel du bureau et de l’administration.

La semaine des secrétaires

Dans un tel contexte, il est primordial pour la FSSS-CSN de souligner la semaine des secrétaires, qui représente des milliers de secrétaires du réseau de la santé et des services sociaux. Il s’agit d’un moment privilégié pour rappeler l’importance de la contribution des secrétaires et du personnel de bureau dans le réseau. « En effet, dans toutes les missions assumées par notre réseau public, s’il est possible de livrer des services directs à la population, c’est en grande partie en raison des services administratifs. Sans ces services, les médecins, infirmières, travailleuses sociales, auxiliaires aux services de santé et sociaux ainsi que les autres professionnel-les de la santé et des services sociaux auraient à se consacrer à diverses tâches administratives plutôt que de dispenser des soins et des services », explique pour sa part Jacques Guérin, président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Centre de santé et de services sociaux de Québec-Sud (CSN).

« Imaginerait-on un hôpital sans personnel administratif pour accueillir les personnes malades ? Un hôpital sans système d’archives ou de prise de rendez-vous ? Imaginerait-on des médecins faire des suivis sans secrétaires médicales ? Serait-il préférable que les médecins, les infirmières, les intervenants sociaux, et tous les autres professionnel-les de la santé et des services sociaux, consacrent leur temps à des tâches administratives au détriment des activités cliniques ? Il est grand temps que le gouvernement reconnaisse la contribution de ces femmes et cesse de faire de la petite politique sur leur dos », conclut la vice-présidente de la FSSS-CSN, Josée Marcotte.

À propos

Fondé en 1918, le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches regroupe les syndicats CSN sur le territoire de la capitale nationale et de la région de Chaudière-Appalaches. Il représente 240 syndicats et plus de 45 000 membres dans tous les secteurs d’activités.

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs public et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d’une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket