Je signe pour la consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux

8 décembre 2017

Verre : la fin du gaspillage

Pour l’heure, seulement 14 % du verre placé dans les bacs ou les sacs de recyclage par les citoyens est bel et bien recyclé.

La campagne Verre : la fin du gaspillage est lancée aujourd’hui par 3 organisations syndicales pour instaurer une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux vendues par la Société des alcools du Québec (SAQ). Le samedi 9 décembre, des membres de ces 3 organisations, soit la Confédération des syndicats nationaux (CSN), le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-Québec FTQ) et le Syndicat des Métallos (FTQ), seront dès 10 h devant une vingtaine de succursales de la SAQ à travers le Québec avec une pétition, question d’inviter les Québécois à « signer pour la consigne ».

En conférence de presse ce matin, les leaders syndicaux ont présenté une animation sur la campagne qui circulera sur les médias sociaux pour une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux.

Pour l’heure, seulement 14 % du verre placé dans les bacs ou les sacs de recyclage par les citoyens est bel et bien recyclé. «  Les taux de recyclage sont gênants. Des travailleuses et travailleurs sont blessés dans les centres de tri en manipulant du verre cassé, dont le contenu vient souvent souiller les autres matières. La consigne fonctionne très bien sur les bouteilles de bière classiques, avec un taux de recyclage et de récupération qui frise les 100 %. Il y a de quoi s’en inspirer afin de créer des emplois pour un réel recyclage du verre », croit le président de la CSN, Jacques Létourneau, qui était accompagné d’Alexandre Joly, président du Syndicat des employés de magasin et de bureau de la SAQ-CSN (SEMB-SAQ).

Une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux permettrait de récolter le verre séparément, de le traiter plus facilement pour qu’il puisse entrer à nouveau dans la composition de verre. « Actuellement, l’usine québécoise qui fabrique des contenants en verre doit importer de l’étranger du verre broyé à grands frais. Pourtant avec une consigne, elle pourrait s’approvisionner à même le verre recyclé au Québec, augmenter la proportion de verre dans ses recettes et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites lors de la fabrication », illustre l’adjoint au directeur québécois des Métallos, Dominic Lemieux, qui avait à ses côtés Éric Provencher, le président de la section locale 206G des Métallos représentant les travailleurs d’Owens Illinois.

La campagne Verre : la fin du gaspillage propose d’instaurer une consigne de 25 ¢ sur chaque bouteille vendue par la SAQ, qui pourrait même être remboursée sur la carte de fidélité de la société d’État, la carte Inspire, lors du retour des bouteilles. « La société d’État doit être un citoyen corporatif exemplaire. Elle doit prendre ses responsabilités. Nous sommes une des seules provinces au pays à ne pas avoir de consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux et on voit où ça nous a menés, avec des taux faméliques de recyclage et de récupération. Une consigne, c’est bon pour l’environnement, c’est bon pour l’économie du Québec et c’est bon pour l’emploi », ajoute le président du SCFP-Québec, Denis Bolduc, flanqué du président du Syndicat de la SAQ‑SCFP 3535, Joel Latour.

Une copie PDF de la pétition peut être téléchargée sur les sites csn.qc.ca, scfp.qc.ca et metallos.ca. Elle sera au cours des prochains mois diffusée sur le site de l’Assemblée nationale.

Des militants seront donc postés de 10 h à 14 h le samedi 9 décembre prochain devant les SAQ suivantes pour faire signer la pétition. Les 3 organisations syndicales invitent les citoyens à se joindre à eux pour signer et aider à faire signer la pétition aux endroits suivants :

Montréal :

  • SAQ Dépôt, Marché Central, 1001, rue du Marché central
  • SAQ Beaubien, 900, rue Beaubien Est, Montréal
  • SAQ Atwater, 155, avenue Atwater, Montréal

Vaudreuil : SAQ Dépôt, 22600, chemin Dumberry, Vaudreuil-Dorion
Saint-Hubert : SAQ Dépôt, 1525, boulevard des Promenades, Saint-Hubert
Sorel-Tracy SAQ, 340, boulevard Poliquin
Saint-Jean-sur-Richelieu : SAQ, 1095, boulevard du Séminaire Nord
Blainville : SAQ Dépôt, 1395, boulevard Michèle-Bohec
Terrebonne : SAQ, 241, rue des Migrateurs
Sherbrooke : SAQ Dépôt, 540, boulevard Jean-Paul-Perreault
Drummondville SAQ, 695, boulevard Saint-Joseph
Trois-Rivières : SAQ Dépôt, 3305, boulevard des Récollets
Québec :

  • SAQ Dépôt 2900, rue Einstein
  • SAQ, 853, rue Saint-Jean

Saint-Georges : SAQ, 15 655, boulevard Lacroix
Saguenay : SAQ Dépôt, 1898, boulevard Talbot
Rimouski : SAQ, 457, boulevard St Germain, Rimouski
Sept-Îles SAQ, 649, boulevard Laure
Rouyn-Noranda SAQ, 200, boulevard Rideau

← Précédent Je signe pour la consigne 8 décembre 2017
Suivant → Comme une ambulance sans roue ! 8 décembre 2017

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/verre-la-fin-du-gaspillage/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.