Accueil / 8 mars, journée internationale des femmes
 

8 mars, journée internationale des femmes

Thème du 8 mars 2018

Féministes tant qu’il le faudra!

Activités en région

Les multiples violences exercées contre les femmes et notamment celles qui sont faites envers les femmes autochtones, les violences sexuelles révélées par #moiaussi, l’impact sexiste du néolibéralisme et des mesures d’austérité dont les coupes dans les services publics, l’absence d’équité salariale pour de nombreuses femmes, la commercialisation des services éducatifs à la petite enfance, la discrimination systémique en emploi qui persiste pour toutes les femmes et en particulier pour les femmes racisées ou en situation de handicap, le mythe de l’égalité-déjà-atteinte : les obstacles dressés devant les femmes se perpétuent. Le mouvement féministe continue de lutter pour que tombent toutes ces barrières qui nous freinent.

À l’approche des élections au Québec, les beaux discours selon lesquels l’égalité entre les femmes et les hommes est une valeur fondamentale se multiplient. Or, dans les faits, ils sont loin de régler une fois pour toutes la question des inégalités sociales et économiques que subissent les femmes.

Nous sommes et serons féministes tant qu’il le faudra!

L’épinglette : symbole des luttes féministes
En portant l’épinglette du 8 mars, nous affirmons haut et fort que nous sommes féministes et envoyons ainsi un message politique sans équivoque sur notre volonté de revendiquer une société juste, solidaire et égalitaire. Pour chaque épinglette vendue, 0,50 $ sont acheminés à la Fédération des femmes du Québec. De plus, la vente d’épinglettes est une façon de financer les activités organisées à l’occasion du 8 mars.

Cette année, le concept choisi par le Collectif 8 mars mise sur la typographie créée par l’Américaine Karolina Lach, une des rares femmes dans ce métier traditionnellement masculin. On peut télécharger gratuitement ce caractère, Arbutus Slab Regular, sur Google Fonts.

Le Collectif 8 mars représente plus de 700 000 femmes au Québec provenant autant des groupes autonomes de femmes que des organisations syndicales.

Profil Facebook

Épinglette | Affiches |  Autocollant | Chevalet de table (table tent)

Bandeau Facebook

Profil Twitter (violet) | Profil Twitter (orange) | Profil Twitter (rouge) | Profil Twitter (noir) | Profil Twitter (épinglette)

Lorsque vous utilisez le visuel, merci d’indiquer les droits d’auteure de la manière suivante :
Le Collectif 8 mars. Agence : UPPERKUT. Direction artistique et design graphique : Noémie Darveau.


À propos du 8 mars

La célébration du 8 mars est devenue une tradition qui nous permet de faire le point sur nos actions et de nous rappeler le sens et l’origine de cette journée.

Après plusieurs mobilisations et grèves entreprises pour dénoncer les bas salaires, les mauvaises conditions de travail et pour obtenir l’élimination du travail des enfants ainsi que le droit de vote pour les femmes, des travailleuses de l’industrie du textile manifestent de nouveau le 8 mars 1908 à New York. Ces actions vont inspirer d’autres femmes du monde entier qui se mobiliseront à leur tour autour de ces revendications.

En 1910, la deuxième Conférence internationale des femmes socialistes recommande la création de la Journée internationale des femmes. Ce n’est qu’en 1914 pour la première fois que sera célébrée la Journée internationale des femmes dans plusieurs pays d’Europe.

Les Nations Unies ont pour leur part reconnu la Journée internationale de la femme en 1975.

À l’occasion du 8 mars au Québec, tout le mouvement des femmes se concerte afin d’organiser des activités mettant en lumière les luttes, les espoirs et les revendications des femmes. La CSN s’est activement impliquée et a soutenu l’organisation de nombreuses activités dans plusieurs centaines de ses syndicats affiliés.