Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

10 octobre 2002 – – Entente de principe à l’hôtel Hilton de Québec

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

10 octobre 2002 – – Entente de principe à l’hôtel Hilton de Québec

Le cycle des négociations dans l’hôtellerie en 2002 est terminé

Entente de principe à l’hôtel Hilton de Québec

La présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, le président de la Fédération du commerce, Jean Lortie, et le président du syndicat Johnny Lagacé annoncent la conclusion d’une entente de principe pour les 400 travailleuses et travailleurs de l’hôtel Hilton de Québec. L’entente est intervenue mardi soir et met un terme au cycle des négociations coordonnées dans l’hôtellerie en 2002, négociations qui ont touché 33 hôtels et leurs 5,000 employés syndiqués.

Le jeudi 10 octobre, les employés seront appelés à ratifier cette entente de principe qui est une copie conforme de la plate-forme obtenue à travers le Québec par les syndicats de la CSN dans 32 hôtels soit : une convention collective d’une durée de trois ans, une augmentation salariale de 10 pour cent (3 pour cent la première année, 3 pour cent l’année suivante et 4 pour cent pour la dernière année) une 6 esemaine de vacances après 22 ans de service, une clause d’assignation temporaire en santé et sécurité du travail, l’amélioration des dispositions sur les libertés syndicales (des sommes d’argent substantielles seront remises au syndicat), et la réduction de la charge de travail d’une chambre par préposée aux chambres. De plus, le syndicat a obtenu, comme tous les syndicats de l’hôtellerie, des bonifications substantielles qui facilitent le travail des préposées aux chambres, comme le nombre de suites à nettoyer, des ratios et des planchers d’emploi.

Pour le président de la Fédération du commerce de la CSN, Jean Lortie, cette entente termine le cycle des négociations coordonnées dans l’hôtellerie jusqu’en 2005. Il rappelle qu’aucune autre organisation syndicale au Québec n’a pu obtenir un tel règlement dans l’hôtellerie. La FC-CSN représente plus de 44 pour cent des travailleurs syndiqués dans ce secteur, ce qui en fait le leader de la représentativité syndicale dans l’hôtellerie au Québec.

Pour la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, un travail colossal a été accompli dans ce secteur:  » Sans l’ombre d’un doute, c’est une victoire pour la CSN. Le règlement du Hilton Québec illustre que seule la CSN est capable de mettre en place un tel processus de négociation.  »

Un point de presse aura lieu le vendredi 11 octobre devant l’entrée principale de l’hôtel Hilton de Québec ; y participeront la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, le président de la Fédération du commerce, Jean Lortie, et le président du syndicat, Johnny Lagacé.

A cette occasion, le président de la fédération dévoilera les détails du règlement et tracera un premier bilan de la négociation 2002 au Québec.

Quand :vendredi 11 octobre 2002, 10h00

Où :entrée principale de l’hôtel Hilton de Québec

Pour renseignements : Michelle Filteau, dir. Communications CSN, 514-598-2155

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket