Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

11 juin 2004 – Vidéo de surveillance – La CSN appuiera la Commission d’accès à l’information

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…
La ministre Pascale Déry ne doit pas marchandiser l’enseignement supérieur

La ministre Pascale Déry ne doit pas marchandiser l’enseignement supérieur

La CSN et ses fédérations ont rencontré aujourd’hui la ministre de l’Enseignement supérieur Pascale Déry pour…

11 juin 2004 – Vidéo de surveillance – La CSN appuiera la Commission d’accès à l’information

Vidéo de surveillance

La CSN appuiera la Commission d’accès à l’information

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille favorablement le bilan de la Commission d’accès à l’information (CAI) sur les règles d’utilisation de la vidéo de surveillance dans les lieux publics, suite aux consultations publiques qui ont été tenues l’automne dernier.

La secrétaire générale de la CSN, Lise Poulin, se réjouit particulièrement des recommandations suivantes contenues dans le bilan :

  • Que tous les ministères et organismes publics se dotent d’une politique respectant les 20 règles d’utilisation ;
  • Que la vidéo de surveillance ne doit pas être utilisée comme un dispositif de sécurité publique ;
  • Qu’il faut faire des analyses de risques au sujet de la vie privée ;
  • Qu’il faut des motifs précis, graves et concordants ;
  • Qu’il faut avoir utilisé toute autre mesure alternative ;
  • Qu’il faut une autorisation au préalable d’un organisme indépendant avant toute installation de caméras dans les lieux publics.

Notons qu’en ce qui concerne l’autorisation au préalable, la CAI demande au législateur d’intervenir afin de lui attribuer, par sa loi constitutive, les pouvoirs nécessaires pour les exercer.

Mémoire de la CSN

Rappelons que la CSN avait déposé, l’automne dernier, un mémoire à l’occasion de consultations en y soulignant l’urgence et l’importance d’un encadrement législatif des règles d’utilisation minimales élaborées par la CAI, concernant la vidéo de surveillance dans les lieux publics et dans le cadre de la relation d’emploi.

Mme Poulin a indiqué que « la CSN entend donc soutenir et appuyer la CAI dans sa demande d’intervention législative. Nous réclamons en effet depuis plusieurs années, devant toutes les tribunes, la mise en place d’un tel mécanisme d’autorisation au préalable afin de protéger le droit à la vie privée de tous les citoyens et de toutes les citoyennes du Québec. »

Robot-Cam à Montréal

« Récemment, nous avons d’ailleurs adopté la même attitude en ce qui concerne le projet Robot-Cam, à Montréal. » Dans une lettre adressée à la CAI, Mme Poulin avait spécifié qu’ « il faut éviter des préjudices importants par des violations à la vie privée des citoyens puisqu’en aucun temps une caméra de surveillance ne devrait être utilisée dans un lieu public sans motif extrêmement sérieux. Ce qui n’est manifestement pas le cas pour le projet Robot-Cam. »

À ce sujet, la CSN attend d’ailleurs avec intérêt les résultats de l’enquête menée présentement par la Commission.

Amendements réclamés

La CSN demande au gouvernement d’intervenir immédiatement pour que de tels amendements législatifs à la Loi d’accès à l’information soient adoptés, tout en allouant les ressources nécessaires à la CAI pour l’accomplissement de son mandat.

Mme Poulin est d’avis que le bilan de la CAI et les 20 règles d’utilisation de la vidéo de surveillance dans les lieux publics constituent une avancée importante relativement à la vie privée. La CSN entend prendre tous les moyens nécessaires afin que ces recommandations de la Commission trouvent une application concrète à l’intérieur d’un cadre législatif.

La Confédération des syndicats nationaux regroupe 2800 syndicats qui représentent 280 000 membres œuvrant dans la plupart des secteurs d’activité.


Source : CSN – 11-06-2004

Pour renseignements : Benoit Aubry, Information-CSN : (514) 598-2230 ; cellulaire : (514) 247-3198


Lire aussi :

Projet Robot-Cam à Montréal – La CSN réclame une intervention urgente de la Commission d’accès à l’information– 29 avril 2004

Mémoire présenté à la Commission d’accès à l’information dans le cadre d’une consultation générale à l’égard du document intitulé : L’utilisation de caméras de surveillance par des organismes publics dans les lieux publics– 22 septembre 2003

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket