Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

12 février 2004 – STT de la ville de Sainte – Agathe – des – Monts – CSN Les employés municipaux votent massivement pour la grève

Du même SUJET

Les employé-es de la CDPDJ en grève pour une troisième journée

Les employé-es de la CDPDJ en grève pour une troisième journée

Les employé-es de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse…
Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

12 février 2004 – STT de la ville de Sainte – Agathe – des – Monts – CSN Les employés municipaux votent massivement pour la grève

Syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Sainte-Agathe-des-Monts-CSN

Les employés municipaux votent massivement pour la grève

« Nos droits ne sont pas à vendre… » C’est le message que les employés-es de la ville de Sainte-Agathe-des-Monts ont livré à leur employeur, mercredi, alors qu’ils ont voté, dans une proportion de 97 %, en faveur de l’exercice de moyens de pression graduels, pouvant aller jusqu’à la tenue d’une journée de grève.

Réunis en assemblée générale pour faire le point sur les négociations et les offres patronales, la quarantaine de membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts ont déploré l’attitude de l’administration municipale qui profite de « la fusion » pour faire reculer de plus de dix ans leurs droits syndicaux acquis de haute lutte.

L’employeur veut harmoniser les différentes conventions collectives des villes fusionnées en appliquant systématiquement les clauses les moins généreuses, et ce, à tous les chapitres de la convention. « C’est du mépris… C’est rire de nous… C’est tout, sauf de la bonne foi… », pouvait-on entendre lors des délibérations.

L’employeur a décidé de sabrer dans les droits syndicaux, dans les congés fériés, la santé et sécurité au travail, le rappel au travail et de rendre le temps supplémentaire obligatoire. Il ajoute de nouveaux titres d’emploi et abolit les classes d’emploi les mieux rémunérées. De plus, l’employeur réduit à néant l’intérêt de faire carrière à la ville de Sainte-Agathe pour ses employés ! Il élimine aussi la possibilité, pour le syndicat, d’assurer une juste représentation de ses membres !

Devant l’attitude de l’employeur, l’assemblée générale a donné le mandat à son comité de négociation et de mobilisation de poursuivre les discussions avec l’employeur, tout en procédant à l’application de moyens de pression qui iront en s’intensifiant dans les prochains jours. Les syndiqués entendent exercer une première journée de débrayage, au moment jugé opportun.

La suite des événements sera conditionnée par l’attitude de l’employeur à la table des négociations. Rappelons que la convention collective des travailleuses et des travailleurs de Sainte-Agathe-des-Monts est échue depuis 2001.


Source : CSN – 12-02-2004

Pour renseignements : Robert Pellerin, président du Syndicat travailleuses et travailleurs de la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts-CSN. (819) 326-4595 poste 1 Richard Lepage, conseiller syndical, Services régionaux Laurentides CSN (450) 438-4196

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket