Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

13 avril 2005 – Votes d’allégeance syndicale dans la santé et les services sociaux – La CSN présente dans tous les établissements du Saguenay – Lac – Saint – Jean

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…

13 avril 2005 – Votes d’allégeance syndicale dans la santé et les services sociaux – La CSN présente dans tous les établissements du Saguenay – Lac – Saint – Jean

Votes d’allégeance syndicale dans la santé et les services sociaux

La CSN accueille plus de 800 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes

Le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires de St-Mary’s à la CSN

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) augmente sa représentativité parmi le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires du Québec. Le dépouillement des résultats de la troisième vague des votes d’allégeance syndicale dans le réseau de la santé et des services sociaux confirme en effet que 837 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes feront dorénavant partie de la CSN. Lors d’un vote par la poste, entre le 28 février et le premier avril – vote ordonné en vertu de la loi 30 – elles ont donc choisi de se regrouper dans un syndicat CSN plutôt que FIIQ ou CSQ.

Ainsi, le plus grand groupe parmi le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires, celui de l’Hôpital St-Mary’s à Montréal, où 669 personnes exercent cette profession, a décidé en majorité d’adhérer à la CSN plutôt que la FIIQ. Avant le vote, notre centrale syndicale représentait 80 personnes dans cette catégorie à St-Mary’s.

Même phénomène au CH-CLSC-CHSLD Cléophas-Claveau au Saguenay-Lac-Saint-Jean (La Baie) où les 168 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes ont préféré la CSN à la CSQ et à la FIIQ.

À l’issue des deux premières vagues de votes d’allégeance syndicale (automne 2004 et hiver 2005), la CSN avait aussi enregistré une progression parmi le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires, en augmentant alors sa représentation de 485 membres. Le personnel de cette catégorie de l’Hôpital Sainte-Justine à Montréal avait réaffirmé sa volonté de demeurer à la CSN, alors que leurs confrères et consœurs de l’Hôpital Sacré-Cœur à Montréal ont voté en majorité pour une affiliation à la CSN. Lors de ces votes, le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires des établissements suivants ont aussi choisi la CSN : Centre de réadaptation de la Côte-Nord, Centre de réadaptation Gabrielle-Major, Centre de réadaptation Chaudière-Appalaches, Centre de réadaptation du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Centres jeunesse de la Montérégie, Centre de réadaptation Mauricie et Centre du Québec, Services de réadaptation du Sud-Ouest et du Renfort.

Avant les votes

Parmi le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires, la CSN représentait, avant le début du vote, 11 000 membres. Elle se situe au deuxième rang de cette catégorie où la FIIQ est majoritaire.

Ce bilan a été réalisé à partir des données fournies par le ministère de la Santé et des Services sociaux et par la Commission des relations du travail.

Les deux premières vagues de votes ont visé 82 000 syndiqué-es du réseau de la santé et des services sociaux. Au cours des trois autres vagues, qui se déroulent jusqu’en septembre 2005, près de 120 000 personnes auront été appelées à voter.

Avant le début des votes d’allégeance syndicale, la CSN représentait près de 103 000 employé-es dans le réseau de la santé et des services sociaux, soit 47,3 % de l’ensemble de l’effectif syndiqué de ce secteur.


Source : CSN – 13 avril 2005

Pour renseignements : Michel Crête, CSN-Information, 514 598-2159 Jean-Marc Courtemanche, conseiller au Service de syndicalisation de la CSN, 514 598-2339

   

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket