Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

15 mai 2005 – Levée du lock – out au Collège Notre – Dame – de – Lourdes

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

15 mai 2005 – Levée du lock – out au Collège Notre – Dame – de – Lourdes

Levée du lock-out au Collège Notre-Dame-de-Lourdes

La direction du Collège Notre-Dame-de-Lourdes mettra un terme au lock-out qu’elle avait imposé aux 48 professeurs de l’établissement, il y a un peu plus de trois semaines. C’est à la suite de l’intervention d’un représentant de la direction de la conciliation-médiation et de la prévention du ministère du Travail qu’elle s’est rangée à cette idée. Les dirigeants de l’institution d’enseignement privée laissent toutefois planer, au-dessus de la tête des enseignantes et des enseignants, la menace de recourir à nouveau au lock-out dès la fin de l’année scolaire.

En plus d’exiger que les syndiqués se plient totalement à ses demandes, dont certaines sont des exigences nouvelles apparues à la suite de concessions syndicales faites pour atteindre un règlement, la direction n’offre aucun protocole de retour au travail aux lock-outés, ni de remboursement des heures de travail perdues qui devront être reprises par les enseignants. « Pour que les élèves puissent rattraper le temps perdu, il faudra bien que nous y mettions le même nombre d’heures que celles qu’on nous a empêchées d’investir auprès d’eux. Non seulement nous a-t-on imposé ce lock-out, on voudrait maintenant nous forcer à travailler bénévolement en promettant de nous mettre à pied aussitôt l’année terminée », s’indigne Maryse Girard, présidente du syndicat.

Le blitz de négociation qui devait durer trois jours ne s’est, en fait, tenu que vendredi et samedi. Samedi matin, à la demande du conciliateur, le syndicat a, encore une fois, déposé une offre comportant les éléments nécessaires pour rencontrer l’ensemble des objectifs de la direction. Àprès plusieurs heures de réflexion, les représentants patronaux, selon un scénario connu, ont catégoriquement refusé de discuter sur la base de ce document et se sont retirés des pourparlers.


Source : CSN – 15 mai 2005

Pour renseignements : Maryse Girard, présidente du Syndicat des enseignantes et des enseignants du Collège Notre-Dame-de-Lourdes, cel. : 514 779-9296 Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN, cel. : 514 916-8041


Lire aussi :

Collège Notre-Dame-de-Lourdes – Le conseil d’administration doit prendre position– 11 mai 2005

Lettre aux parents des élèves du Collège Notre-Dame-de-Lourdes– 28 avril 2005

Lock-out au Collège Notre-Dame-de-Lourdes de Longueuil– 22 avril 2005

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket