Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

17 mai 2006 – Conseil fédéral de la FSSS – CSN – La FSSS – CSN adopte un plan d’action pour combattre la loi 142 et obtenir justice

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…

17 mai 2006 – Conseil fédéral de la FSSS – CSN – La FSSS – CSN adopte un plan d’action pour combattre la loi 142 et obtenir justice

Conseil fédéral de la FSSS-CSN

La FSSS-CSN adopte un plan d’action pour combattre la loi 142 et obtenir justice

Les 600 délégué-es du Conseil de la Fédération de la santé et des services sociaux ont adopté un plan d’action afin de poursuivre la lutte cet automne contre la loi 142 qui impose les conditions de travail des employé-es du secteur public. Cette loi détériore de façon particulière les conditions de travail de plus de 105 000 personnes qui sont membres de la FSSS-CSN et qui représentent la moitié du personnel du réseau de la santé et des services sociaux.

L’objectif de ce plan d’action est de retrouver le droit à la négociation de notre convention collective et de retrouver également des conditions de travail décentes pour des milliers de personnes qui donnent des soins de santé et des services sociaux à la population.

Dès la rentrée, un tintamarre est prévu dans chaque région, devant les bureaux des députés libéraux. Ces manifestations bruyantes se tiendront vers la mi-septembre. Cela précèdera les cent assemblées de réflexion politique organisées par la CSN dans tout le Québec à compter du 1er octobre 2006. Le 1er anniversaire de l’adoption du décret le 15 décembre sera également souligné par des gestes d’éclat des membres de la FSSS-CSN.

« Rien ne peut motiver ou justifier la répression engendrée par la loi 142. Notre seul crime est d’avoir dénoncé un règlement de compte à notre endroit et d’avoir réclamé un traitement équitable, a dit le président de la Fédération de la santé et des services sociaux, Pierre Lamy, à l’occasion du conseil fédéral. Nous devrons maintenir la pression politique à tous les niveaux. Le gouvernement doit réaliser le gâchis qu’il a créé avec la loi 142 et comprendre son intérêt à trouver un terrain d’entente avec la FSSS. »

Depuis l’adoption de la loi, plusieurs syndicats de toutes les régions du Québec ont interpellé les décideurs politiques et les administrations locales. Des conseils d’administration et des directions locales ont même appuyé publiquement la lutte menée par la FSSS-CSN par des résolutions demandant au gouvernement de corriger les injustices faites aux membres de la fédération. Les partis d’opposition à l’Assemblée Nationale ont également souscrit à l’idée de réhabiliter les droits des membres de la FSSS. Les membres de la fédération poursuivront donc ces actions afin de maintenir la pression politique tout en étant visibles dans leurs lieux de travail en portant un X orangé et un t-shirt signifiant leur opposition à la loi 142.

Avant l’ajournement des travaux de l’Assemblée nationale (20 juin), la FSSS-CSN doit déposer plusieurs milliers de cartes postales signées par les membres de la fédération et demandant au gouvernement de corriger l’injustice dont ils sont victimes.

Le 15 juin prochain, des rassemblements régionaux festifs se tiendront dans 14 régions afin de démontrer que les membres de la FSSS sont toujours debout malgré les coups portés par le gouvernement à leur endroit.


Source : Fédération de la santé et des services sociaux(FSSS-CSN) – 17 mai 2006

Pour renseignements : Pierre-Luc Bilodeau, information FSSS-CSN, (514) 605-4426; Source : FSSS-CSN

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket