Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

17 mars 2008 – Transport scolaire – Manifestation devant les bureaux de la ministre Jérôme – Forget Transport scolaire à Laval et à Wilfrid Laurier : en grève bientôt ?

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…

17 mars 2008 – Transport scolaire – Manifestation devant les bureaux de la ministre Jérôme – Forget Transport scolaire à Laval et à Wilfrid Laurier : en grève bientôt ?


Transport scolaire

La reconnaissance de notre métier : ça presse !

Quelque 200 conductrices et conducteurs d’autobus scolaire de Montréal, de Laval et des environs, membres de la CSN ont manifesté lundi midi, devant le bureau de comté de la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, afin de réclamer une amélioration immédiate de leurs conditions de travail.

« La classe politique doit comprendre à quel point les gens qui transportent nos enfants méritent un meilleur traitement. Ce métier est exigeant mais n’est pas reconnu à sa juste valeur : le salaire moyen est de 17 000 dollars par année ! Il faut cesser de jouer à l’autruche et enfin donner à ces gens un salaire décent », soutient Gaétan Châteauneuf, président du conseil central du Montréal métropolitain de la CSN.

Les conducteurs d’autobus demandent au gouvernement une augmentation du budget consacré au transport écolier de 15 millions par année. Cette mesure viendrait contrer la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur, puisqu’actuellement, les conditions de travail n’ont rien d’attirant pour les jeunes qui veulent exercer ce métier.

La sécurité : une priorité

Les conducteurs d’autobus scolaire réclament, en plus d’augmentations salariales, une politique nationale de discipline et de sécurité dans le transport scolaire afin de prévenir les dangers potentiels pour les enfants et les conducteurs. Ceux-ci demandent la formation d’un comité de travail composé de tous les intervenants du milieu pour établir notamment des paramètres d’organisation et d’intervention identiques dans toutes les régions du Québec.

« Les conductrices et conducteurs ont de grandes responsabilités, mais il existe un grand flou par rapport à la sécurité, ce qui rend parfois leur travail dangereux. Il ne faudrait pas attendre que des drames défraient les manchettes pour agir. Une politique nationale de sécurité et de discipline est essentielle et contribuerait à valoriser leur travail », ajoute Jacques Forgues, président du secteur Transport scolaire de la FEESP-CSN.

La ministre Courchesne s’est déclarée favorable à cette demande en juin dernier, mais rien de concret n’a été fait en ce sens. Un comité national réunissant tous les intervenants de notre secteur doit se mettre à l’oeuvre au plus tôt.


Sources : CSN – 17 mars 2008

Pour renseignements : Pierre-Luc Bilodeau, Service des communications de la CSN, cel. : 514 774-0775. Photos ( Montréal ) : Michel Giroux

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket