Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

17 octobre 2005 – La CSN participe au 24 heures de solidarité féministe mondiale

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

17 octobre 2005 – La CSN participe au 24 heures de solidarité féministe mondiale

La CSN participe au 24 heures de solidarité féministe mondiale

La Confédération de syndicats nationaux organise des activités dans toutes les régions du Québec pour souligner l’arrivée de la Charte mondiale des femmes à sa destination finale, le Burkina Faso. À Montréal, la CSN tiendra une activité de 12 h à 12 h 30 à l’entrée du siège social, situé au 1601 avenue De Lorimier. La présidente de la CSN, Claudette Carbonneau et la porte-parole du Conseil central du Montréal métropolitain, Véronique De Sève, prendront la parole.

Les femmes et les hommes de la CSN veulent ainsi appuyer les cinq valeurs de la Charte mondiale des femmes tout en faisant du bruit en signe d’appui aux revendications québécoises et en solidarité avec les femmes du monde qui luttent contre la pauvreté et les violences qu’elles subissent. La CSN représente plus de 50 % de femmes. Elle lutte contre la pauvreté au Québec depuis plusieurs années.

Rappelons que le 17 octobre, Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, des femmes du monde entier accompagneront la course du soleil autour de la terre par un 24 heures de solidarité féministe. À midi, dans tous les fuseaux horaires de la planète, elles sortiront dans les rues pour manifester leur adhésion aux cinq valeurs de la Charte mondiale : égalité, liberté, solidarité, justice et paix. Ce relais « d’heure en heure » commencera dans les Îles du pacifique (Nouvelle Calédonie, Samoa, etc.), se poursuivra en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe simultanément et enfin dans les Amériques.

Le Burkina Faso, a été choisi en tant que lieu d’aboutissement de la Charte car ce pays est l’un des plus pauvres de la planète et que les femmes y vivent des violences.

Au Québec, dans toutes les régions, les conseils centraux et les syndicats CSN participeront, à leur façon, à ce 24 heures de solidarité par des vigiles, des marches, des rassemblements et des gestes symboliques. Ces 24 heures d’actions au Québec s’inscrivent dans le cadre plus large de toutes les activités autour du monde, mais aussi dans un cadre plus national car la Coordination québécoise de la Marche Mondiale des femmes, a articulé une revendication pour chaque valeur de la Charte, qui sont adressées au gouvernement du Québec. Le 17 octobre, les femmes du Québec comptent bien recevoir des réponses positives du gouvernement. La CSN appuie ces revendications. Elle souhaite obtenir des réponses concrètes à ces demandes.

Résumé des cinq revendications québécoises :

Égalité :Adoption d’une politique globale en matière de condition féminine. Maintien des missions et mandats du Conseil du statut de la femme et du Secrétariat à la condition féminine.

Liberté :Entente avec le gouvernement fédéral pour protéger les femmes migrantes victimes de trafic.

Solidarité :Couverture des besoins essentiels des personnes dont les revenus proviennent de l’aide sociale ou des prêts et bourses.

Justice :Fin des disparités de traitement pour les travailleuses et les travailleurs atypiques.

Paix :Campagne nationale de sensibilisation et d’éducation sur dix ans contre la violence envers les femmes.


Source : CSN – 17 octobre 2005

Pour renseignements : Michelle Filteau, directrice du Service des communications de la CSN, tél : (514) 598-2155

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket