Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

1er mars 2007 – L’espoir renaît pour les ex – travailleurs de la scierie Crête à la Tuque

Du 31 juillet au 23 septembre 2022, les syndicats du secteur public de la CSN tiennent leurs assemblées générales sur les demandes de table centrale et de table sectorielle. Les 170 000 membres CSN de ce secteur sont invités à voter dans ces assemblées. Voir les détails.

Du même SUJET

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…
Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Les membres du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du-Québec–CSN ont accepté…
Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Après des mois à se focaliser sur le débat public à Rouyn-Noranda concernant l’arsenic et la…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Excédés par la lenteur de leur négociation ainsi que par la nonchalance de leur employeur, ce…

1er mars 2007 – L’espoir renaît pour les ex – travailleurs de la scierie Crête à la Tuque

Scierie Crête à la Tuque

L’espoir renaît pour les ex-travailleurs

Réunis en assemblée générale, mercredi dernier, les ex-travailleurs de la scierie Crête à La Tuque ont accepté les termes d’un nouveau contrat de travail. D’une durée de six ans, ce nouveau contrat de travail comporte des concessions significatives. Cependant, il faut le voir comme la contribution des travailleurs à la relance de leur usine, fermée depuis juin 2006.

En effet, cette nouvelle convention collective dispose de l’une des étapes à franchir pour la concrétisation d’un projet d’optimisation du feuillu piloté par l’entreprise de gestion Rémabec. Les travailleurs, maintenant à l’emploi de Gestion Rémabec, réintègreraient leur usine transformée en scierie de feuillus. Le projet Rémabec consiste en un centre de tri destiné exclusivement à la fibre de feuillu pour subvenir aux besoins de la nouvelle usine de sciage, aux industries John Lewis et à l’usine Smurfit-Stone.

Selon l’échéancier prévu, la nouvelle usine devrait fonctionner de façon régulière vers la fin de l’année 2007. D’ici là, les travailleurs devront suivre une formation, entre autres pour obtenir un diplôme professionnel en sciage de feuillus. Cette formation devrait commencer le 5 mars.

La Fédération des travailleurs et des travailleuses du papier et de la forêt (FTPF-CSN) est très satisfaite du chemin parcouru dans ce dossier et espère que tous les éléments pourront être mis en place prochainement pour une concrétisation officielle du projet de centre de tri.


Source : CSN – 1er mars 2007

Pour renseignements : Yves Gobeil, coordonnateur des services de la FTPF-CSN, 418 647-5775

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket