Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

2 août 2005 – Auberge Estrimont : Les membres du syndicat CSN entérinent l’entente

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

2 août 2005 – Auberge Estrimont : Les membres du syndicat CSN entérinent l’entente

Auberge Estrimont : Les membres du syndicat CSN entérinent l’entente

Réunis hier en assemblée générale, c’est dans une proportion de 94,4 % que les membres du Syndicat des employé-es de l’Auberge Estrimont – CSN ont entériné l’entente de principe intervenue jeudi dernier entre les parties. Cette entente, qui s’apparente à celles obtenues à l’Hôtel Delta de Sherbrooke ainsi que dans plusieurs hôtels de la région de Montréal, comporte des augmentations salariales de 11 % sur trois ans ainsi que des gains majeurs au chapitre de l’amélioration du régime de retraite, des assurances collectives et des congés de maladie. Les syndiqués ont également fait des avancées sur l’inclusion des pourboires dans le calcul des avantages sociaux, la prime de nuit et la prise des vacances. La convention collective aura une durée de trois ans.

À l’Hôtellerie Jardins de Ville, les négociations doivent reprendre le 8 août. Là encore le Syndicat des employé-es de l’Hôtellerie Jardins de Ville – CSN veut obtenir la même entente de principe qui s’est négociée dans le secteur. L’employeur demande des reculs importants aux employé-es notamment au chapitre du travail des cadres, de la sous-traitance, du jumelage des postes, de la charge de travail pour les préposées aux chambres ainsi qu’une convention collective d’une durée de cinq ans. Les membres du syndicat ont voté, à l’unanimité, pour enclencher des moyens de pression excluant le recours à la grève à ce moment-ci. D’ailleurs, après avoir porté pendant une semaine l’épinglette du secteur de l’hôtellerie sous la forme des cinq étoiles, ils ont remplacé celle-ci par des autocollants et des macarons sur le thème « On veut une bonne convention ».

Dans la région de Sherbrooke, la CSN représente près de 300 membres dans le secteur de l’hôtellerie. Les membres du syndicat CSN du Quality Inn de Sherbrooke, tout en faisant partie de la négociation coordonnée de l’hôtellerie CSN, amorceront leur négociation plus tard en août compte tenu que leur convention collective vient à échéance seulement vers la fin de septembre.


Source : Conseil central de l’Estrie CSN – 2 août 2005

Pour renseignements : Jean Lacharité Président du Conseil central de l’Estrie – CSN Cellulaire : (819) 570-6963

« ]/g,  »).replace(/&/g, ‘ $’)+' » >’); //–>

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket