Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

2 juin2004 – La CSN dénonce la hausse du tarif des services de garde en milieu scolaire

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

2 juin2004 – La CSN dénonce la hausse du tarif des services de garde en milieu scolaire

La CSN dénonce la hausse du tarif des services de garde en milieu scolaire

À l’occasion de la Semaine des services de garde, la CSN a tenu à rappeler les effets négatifs de l’augmentation du tarif de 5 à 7 $ pour les services de garde en milieu scolaire qui entrera en vigueur en septembre prochain. « Il s’agit d’une taxe déguisée pour les parents qui servira à financer les services éducatifs offerts aux élèves et non pas à améliorer les services de garde en milieu scolaire », dénonce la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau. « Les parents assumeront dorénavant 70 % des coûts du service de garde au lieu du 50 % actuel. Pour chaque 2 dollars que le parent déboursera de plus pour les services de garde, le gouvernement libéral diminue d’autant sa subvention. Les parents paieront donc le prix pour le désengagement de l’État à l’endroit des services de garde en milieu scolaire », ajoute-elle.

La CSN demande au ministre Reid de revoir sa décision d’augmenter le tarif des services de garde en milieu scolaire ou à tout le moins d’affecter les sommes découlant de cette hausse des tarifs à l’amélioration du service de garde. « Il n’y a aucune raison qui justifie la décision du gouvernement libéral d’affecter les 38 millions de dollars qui proviennent de la hausse de tarif aux services éducatifs plutôt qu’à l’amélioration de la qualité des services de garde », affirme Claudette Carbonneau.

Avec cette augmentation du tarif, la CSN craint que les enfants soient pénalisés et que plusieurs d’entre eux se retrouvent à la rue, la clé au cou, situation courante avant l’adoption de la Politique familiale. « Cette augmentation de tarif fait reculer le Québec et risque d’engendrer des problèmes sociaux dans le milieu scolaire, tels que le décrochage scolaire », affirme Claudette Carbonneau.

En cette Semaine des services de garde, la CSN désire souligner la contribution et l’engagement du personnel dans le développement et la consolidation du réseau des services de garde en milieu scolaire. La CSN représente le plus grand nombre de personnels oeuvrant dans ces services sur l’ensemble du territoire du Québec.

La Confédération des syndicats nationaux regroupe 2800 syndicats qui représentent 280 000 membres œuvrant dans la plupart des secteurs d’activité.


Source : CSN – 02-06-2004

Pour renseignements : Nicolas Girard, Service des communications de la CSN, (514) 598-2264

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket