Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

2 novembre 2005 – Course à la mairie de Québec Les syndicats du Soleil interpellent les candidats sur la montréalisation des médias de la capitale

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…

2 novembre 2005 – Course à la mairie de Québec Les syndicats du Soleil interpellent les candidats sur la montréalisation des médias de la capitale

Course à la mairie de Québec

Les syndicats du Soleilinterpellent les candidats sur la « montréalisation » des médias de la capitale

Les trois syndicats du Soleil, de la rédaction, des employés de bureau et des représentants, affiliés à la FNC-CSN, ont interpellé, aujourd’hui, les quatre candidats à la mairie de Québec en leur demandant de se prononcer sur la « montréalisation » des médias de la capitale.

« La population doit savoir où le prochain maire ou la prochaine mairesse de Québec loge sur cette question primordiale pour l’avenir de la région. Le problème du déplacement de l’effectif touche autant les médias, les entreprises que la fonction publique provinciale et fédérale », a souligné Éric Moreault, le président du Syndicat de la rédaction du Soleilen conférence de presse.

Inquiets des rationalisations et des transferts vers Montréal qui touchent les médias de Québec depuis quelques années, les quelque 250 syndiqués veulent provoquer un débat public sur la question de l’uniformisation de l’information, en général, et sur l’avenir des médias de la région et du Soleil, en particulier.

« Les médias de Québec ne doivent pas seulement être des machines à profits. Les propriétaires ont une obligation morale de réinvestir dans la région et, surtout, de s’assurer que l’information d’ici est produite par les artisans d’ici, pour le bénéfice des gens de Québec », a déclaré Éric Moreault.

Les exemples sont nombreux des médias qui ont goûté à la médecine de la rationalisation ( Voir, CHRC, Global, etc.), sans compter tous les autres ( Le Journal de Québec, Radio-Canada, TQS, TVA, etc.) qui doivent se battre constamment pour préserver leurs acquis.

Ce qui inquiète les artisans du Soleilà moyen et à long terme, c’est que tous les signaux qui précèdent ce genre d’opération sont allumés par la direction de Gesca : imposition des chroniqueurs de La Pressedans Le Soleil, rapatriement des budgets publicitaires à Montréal, achat de logiciels pour gérer à distance, etc.

C’est pour cette raison – et d’autres – que les trois syndicats sont encore sans contrat de travail, 22 mois après l’échéance de leur convention collective.

« Nous ne voulons pas que Le Soleildevienne une coquille vide », a conclu Éric Moreault au nom des 250 syndiqués du journal quotidien qui fêtera, l’an prochain, son 110e anniversaire.

Le Soleil a un tirage de 80 000 exemplaires en semaine et de 115 000 le samedi. Il est la propriété de Gesca, une filiale de Power Corporation, qui publie aussi Le Droità Ottawa-Gatineau, Le Nouvellisteà Trois-Rivières, La Presseà Montréal, Le Quotidien-Progrès Dimancheau Saguenay, La Tribuneà Sherbrooke et L a Voix de l’Està Granby. Ces journaux rejoignent au total 1,3 million de lecteurs.


Source : CSN – 2 novembre 2005

Pour renseignements : Éric Moreault, Président du Syndicat de la rédaction du Soleil 418 953-1675 (cellulaire) Stéphane-Billy Gousse, Président du Syndicat des employés de bureau du Soleil 418 261-5609 (cellulaire) François Audet, Président du Syndicat des représentants du Soleil 418 563-2865 (cellulaire)

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket