Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

21 avril 2004 – Appuis de taille aux syndiqué – es CSN en lock – out – Vaste offensive pour dénoncer la situation au Marriott Château Champlain

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…

21 avril 2004 – Appuis de taille aux syndiqué – es CSN en lock – out – Vaste offensive pour dénoncer la situation au Marriott Château Champlain

Appuis de taille aux syndiqué-es CSN en lock-out

Vaste offensive pour dénoncer la situation au Marriott Château Champlain

La Fédération du commerce de la CSN (FC-CSN) se prépare à lancer une vaste offensive auprès des acteurs touristiques, ici et ailleurs, pour dénoncer la situation qui prévaut actuellement à l’hôtel Marriott Château Champlain de Montréal.

Pour faire suite au lock-out survenu il y a plus de deux mois, soit le 16 février, une campagne d’information et de sensibilisation auprès des agences de voyages, des bureaux de tourisme et d’autres organismes liés à l’industrie, est en préparation. De plus, la clientèle du Marriott sera sensibilisée aux faits se rapportant aux négociations et invitée à ne plus fréquenter cet hôtel tant que le conflit ne sera pas réglé.

Au cours d’un point presse tenu ce midi devant l’établissement hôtelier, le président de la Fédération du commerce, Jean Lortie, a entre autres dénoncé « l’utilisation éhontée de scabs et de supposés bénévoles ». D’ailleurs, la Commission des relations du travail du Québec a récemment condamné l’utilisation de prétendus bénévoles dans cet hôtel. M. Lortie était accompagné du président du syndicat du Marriott, Yannick Charbonneau, et du responsable provincial des syndicats de l’hôtellerie de la CSN, Johnny Lagacé.

« Ne vous mêlez pas de ce conflit »

Le président de la Fédération du commerce-CSN a également fustigé les hôteliers qui, « de façon scandaleuse, violent la loi anti-briseurs de grève en fournissant au Marriott Château Champlain des cadres. » Jean Lortie a lancé un avertissement solennel aux hôteliers : « Ne vous mêlez pas de ce conflit de travail, d’autant plus que le prêt de scabs envoie un bien drôle de message à tous les syndiqué-es de l’hôtellerie CSN qui entameront sous peu la préparation de leurs négociations coordonnées dans ce secteur au Québec. »

Appuis de taille

Afin de souligner les deux mois de lock-out et de marquer leur indéfectible solidarité avec les 300 travailleuses et travailleurs du Marriott, des représentants des 85 syndicats de l’hôtellerie, du loisir et de la restauration affiliés à la FC-CSN, provenant de toutes les régions du Québec, se sont rendus sur les lignes de piquetage.

Vaste campagne de financement auprès des 9000 membres CSN de l’hôtellerie

Messieurs Lortie et Lagacé ont annoncé qu’une vaste campagne de financement est présentement en cours auprès de tous les syndicats de l’hôtellerie de la CSN afin d’appuyer leurs camarades du Marriott. Les montants ainsi recueillis s’ajouteront aux prestations du Fonds de défense professionnelle dont bénéficient les syndiqué-es CSN en grève ou en lock-out.

Conditions cinq étoiles pour employé-es cinq étoiles

Le président du syndicat, Yannick Charbonneau, a assuré qu’il ne pourrait y avoir de règlement au conflit « tant que cet hôtel cinq étoiles n’accordera pas de conditions de travail cinq étoiles pour des employé-es cinq étoiles ». Certains travailleurs contribuent à bâtir la renommée du Marriott depuis son ouverture, soit lors de l’Expo 67.

Globalement, les enjeux de la négociation collective se résument ainsi : parité de salaires et de conditions de travail avec les autres grands hôtels de Montréal, préservation des acquis et échéance de la convention collective en même temps que les autres hôtels CSN.

Actuellement, aucune séance de négociation ou de conciliation n’est prévue. À la veille d’une saison touristique qui s’annonce prometteuse, l’employeur risque de voir sa saison compromise par ce conflit de travail qui perdure et dont l’entière responsabilité revient à l’entêtement de la direction et des propriétaires de l’hôtel.

La Fédération du commerce de la CSN représente plus de 35 000 membres à travers le Québec. Ils sont répartis dans 480 syndicats. Pas moins de 9000 membres travaillent dans l’industrie touristique.


Source : CSN – 21-04-2004

Pour renseignements : Benoit Aubry, Information-CSN : (514) 598-2230 ; cellulaire : (514) 247-3198

     

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket